Les mules bancaires permettent « de faire prospérer des escroqueries de grande ampleur »

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

On connaît le phénomène des mules qui ingèrent de la drogue pour le compte de trafiquants de stupéfiants, mais il existe aussi des mules bancaires, chargées d’ouvrir des comptes en banque et de créer des sociétés-écrans, pour le compte de la grande criminalité financière. Les réseaux utilisent ces mules pour compliquer le travail des enquêteurs, et pour rendre très opaque le circuit qui permet de blanchir de l’argent, fruit de différentes escroqueries.

Dernièrement, un réseau soupçonné d’avoir blanchi 16,5 millions d’euros a été démantelé par la police judiciaire. Un Français d’une quarantaine d’années, installé en Israël, est suspecté d’avoir dirigé ce réseau. En lien avec les autorités locales, il a été interrogé fin novembre par des enquêteurs…

CLIQUER ICI POUR LIRE LA SUITE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available