Beaucoup de patients VIH n’atteignent pas une suppression virale durable

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Les traitements anti-rétroviraux sont nécessaires pour la plupart des patients infectés par le VIH afin de réprimer la réplication du virus. Mais, pour beaucoup d’entre eux, et malgré le traitement, l’état de suppression virale n’est pas durable.

Cela vous intéressera aussi


[EN VIDÉO] VIH : le premier cas de guérison ?
  Un brésilien diagnostiqué il y a 8 ans serait possiblement guéri du VIH sur le long terme ! 

Le 1er décembre 2021 est consacré à la lutte contre le Sida, cette maladie qui se déclenche plusieurs années après l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH). L’Unaids, ou l’Onusida en français, s’est fixé pour objectif de mettre fin à l’épidémie de Sida d’ici 2030. Pour y parvenir, les Nations unies espèrent pouvoir diagnostiquer et suivre 95 % des personnes atteintes du Sida, ainsi que traiter durablement avec des antirétroviraux 95 % des personnes diagnostiquées et…

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available