voitures, jouets, aliments, matière première… A quoi s’attendre en France ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp


PENURIE. La France, comme le monde entier, est touchée par des dysfonctionnements d’approvisionnement en matières premières. De quoi entraîner de nombreuses répercussions sur les prix… Et ce, peut-être jusqu’en 2023.

Pas de retour à la normale avant fin 2022 au mieux ? En ce qui concerne les semi-conducteurs, c’est l’échéance qui semble avoir été identifiée. Intel (second fabricant mondial de semi-conducteurs après Samsung si on se fonde sur le chiffre d’affaires), par la voix de son PDG Pat Gelsinger, confiait à CNBC en octobre : « Nous sommes dans l’œil du cyclone actuellement. À chaque trimestre de l’année prochaine nous irons progressivement mieux, mais il n’y aura pas d’équilibre entre l’offre et la demande avant 2023 ». Même son de cloche chez Renault : le PDG Lucas de Meo estime que la pénurie de puces électroniques…

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available