Procès en appel: Réduction de peine pour l’émir de Winterthour

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

La Cour d’appel du Tribunal pénal fédéral a condamné le soutien et partisan de l’Etat islamique (EI), surnommé l’«Émir de Winterthour», à une peine privative de liberté de 36 mois avec sursis partiel. Le verdict est moins lourd que celui prononcée par la Cour pénale. Celle-ci avait condamné le citoyen à une peine d’emprisonnement ferme de 50 mois.

La Cour d’appel a toutefois rejeté en grande partie l’appel du prévenu de 35 ans. Le Winterthourois doit purger la moitié de la peine de prison, sachant qu’il a déjà passé environ un an en détention préventive et que diverses mesures lui ont été imposées après sa libération.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available