Le budget neuchâtelois en voie d’être accepté — en piochant dans la réserve

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

«Ce budget est le plus incertain des dix budgets que j’ai établis depuis mon entrée en fonction», a déclaré Laurent Kurth, conseiller d’Etat, en charge des finances. Il confirme néanmoins le redressement de la structure financière, même si les finances ne sont pas stabilisées puisqu’un déficit est attendu ces prochaines années et qu’il pourrait se monter à 145 millions en 2025, a-t-il ajouté.

«C’est un budget de transition», a rappelé le conseiller d’Etat. Il a été élaboré en grande partie par l’ancien Conseil d’Etat, qui était à majorité de gauche. Le nouveau gouvernement, où les PLR ont la majorité depuis mai, présentera son plan de législature et les options financières qui en découlent en mars prochain.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available