Le conseiller fédéral Alain Berset a dû faire face à de nombreuses critiques après son intervention à la Radio Suisse romande la semaine dernière. Il expliquait que les personnes vaccinées pouvaient également être infectées «mais cela ne sera alors plus une maladie dangereuse mais quelque chose de beaucoup plus gérable comme des refroidissements ou des grippes que l’on pouvait avoir en hiver». Cette déclaration a fait froncer certains sourcils puisqu’elle résonne avec des arguments…