Inflation et risque de pénuries… le Mali durement touché par les sanctions de la Cédéao

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Publié le :

Le Mali a été placé par la Cédéao sous embargo économique, le 9 janvier, après que la junte au pouvoir a annoncé qu’elle reportait de cinq ans les élections prévues en février 2022. Des sanctions qui provoquent déjà une forte inflation et laissent craindre des pénuries dans plusieurs secteurs. 

Un embargo aux lourdes conséquences pour les Maliens. La communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a imposé le 9 janvier une série de sanctions économiques contre le Mali, à la suite de l’annonce par les autorités de la prolongation de la période de transition jusqu’à cinq ans. 

En…

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available