Le Burkina Faso déstabilisé par les violences jihadistes

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Publié le : Modifié le :

Au Burkina Faso, depuis 2015, les attaques de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda et à l’organisation État islamique ont fait plus de 2 000 morts, civils et militaires, et contraint 1,5 million de personnes à fuir leur foyer. Ces derniers mois, une partie de l’armée n’a cessé de contester la stratégie et les moyens mis en place par le gouvernement pour lutter contre le terrorisme islamiste. Chronologie d’une crise sécuritaire qui a embrasé le pays sahélien.

Après des mois de tensions, une partie de l’armée a choisi de défier le gouvernement burkinabè, à qui elle reproche une…

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available