Free Mobile est accusé de profiter du Covid pour surfacturer certains abonnés

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Free Mobile est accusé de profiter de la crise sanitaire pour surfacturer certains de ses abonnés à l’étranger. D’après l’UFC-Que Choisir, l’opérateur de Xavier Niel ne respecte pas la loi sur le roaming entérinée en 2017. 

Dans un article publié ce 26 janvier 2022, l’UFC-Que Choisir, la célèbre association de défense des consommateurs français, s’attaque à Free Mobile. L’organisme reproche à l’opérateur d’avoir tiré profit de la pandémie de Covid-19 pour se faire de l’argent sur le dos de ses abonnés.

L’UFC-Que Choisir raconte la mésaventure d’une étudiante en…

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available