« Ça ne devrait pas rimer avec martyre » à Orléans une dictée géante pour promouvoir la lecture

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Une trentaine de personnes ont pris place sur des chaises équipée d'une tablette en bois pour pouvoir prendre en notes la dictée

« Je pensais que j’étais bon en orthographe, mais c’est pas aussi simple que prévu » à la fin de la dictée Elouan, 21 ans, n’est plus très serein. « Le problème pour moi c’est le vocabulaire » explique-t-il. 

Parmi les participants, la dictée écolière n’est pas franchement synonyme de traumatisme. La plupart garde de bons souvenirs de l’exercice scolaire. 

C’est la voix de Jean-Pierre Colignon qui les guide. Cet ancien correcteur au journal Le Monde a écrit une vingtaine d’ouvrages sur la langue française. « Les dimanches soir de juillet,…

CLIQUER ICI POUR LIRE LA SUITE SUR www.francebleu.fr

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available