l’une des femmes accusant le ministre de viol se dit « soulagée que ça sorte »

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
BFMTV

« J’ai essayé de le faire savoir, au sein des Républicains notamment », dit cette ancienne militante centriste de 35 ans, affirmant qu’au sein des LR, certains « préféraient regarder ailleurs plutôt que d’en demander plus ».

L’une des deux femmes qui ont accusé de viol le nouveau ministre des Solidarités Damien Abad a confié ce dimanche à l’AFP être « soulagée » par la révélation de sa plainte dans Mediapart, alors qu’elle avait essayé de faire connaître son histoire « au sein des Républicains notamment ».

« Je suis soulagée que ça sorte, parce que j’avais tapé à pas mal de portes pour que quelqu’un fasse quelque chose après le classement de la plainte, que j’ai trouvé injuste », a indiqué Margaux, qui n’a pas souhaité rendre public son nom de famille.

Damien Abad, 42 ans,…

CLIQUER ICI POUR LIRE LA SUITE SUR www.bfmtv.com

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available