Garcia en finale à Bad Hombourg, une première depuis 2019

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Caroline Garcia contre Alizé Cornet en demi-finale à Bad Homburg

À deux jours de l’ouverture de Wimbledon, Caroline Garcia s’est qualifiée pour sa première finale depuis 2019, sur le gazon de Bad Hombourg, en Allemagne, en gagnant un duel franco-français face à Alizé Cornet.

Sortie victorieuse d’un marathon de 2h 45 min 7-6 (11-9), 3-6, 7-5, la Lyonnaise, 28 ans, 75e mondiale, sera opposée à Bianca Andreescu pour le titre samedi.

La Canadienne, 64e mais ancienne N.4 mondiale, comme Garcia, arrivera reposée puisqu’elle a acquis son billet pour la finale sans jouer après le forfait de son adversaire, Simona Halep. La Roumaine (N.19) s’est réveillée vendredi matin « avec le cou bloqué » et a préféré renoncer à sa demi-finale.

Garcia n’avait plus joué de finale depuis sa victoire à Nottingham, déjà sur herbe, en juin 2019, du temps où elle faisait partie des meilleures joueuses du monde (4e en 2018). Elle y avait remporté le septième titre de sa carrière.

Après un combat long et acharné, Garcia a été récompensée pour avoir pris plus de risques dans l’échange, alors que Cornet a longtemps semblé plus solide, gagnant ses engagements plus facilement que son adversaire.

Il a fallu attendre le 7e jeu de la deuxième manche pour voir Cornet faire le premier break.

Dans le troisième set, Garcia a sauvé une balle de match avant de revenir au mental et de s’imposer. Cornet a terminé la partie physiquement éprouvée, boitant entre les échanges, apparemment victime de douleurs musculaires.

Andreescu avait accroché l’US Open 2019 à son palmarès à tout juste 19 ans. Mais après avoir atteint rapidement le top 4 mondial, elle a dégringolé au classement (64e) après s’être accordé une pause de quelques mois. Elle a raté tout le début de saison et n’a repris la compétition qu’en avril.

Elle a expliqué avoir ressenti le besoin de récupérer physiquement et mentalement de deux années « difficiles », après ses débuts météoritiques.

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus