Une touriste en danger de mort après que le pays où elle passait ses vacances a refusé son avortement

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Une touriste en danger de mort après que le pays où elle passait ses vacances a refusé son avortement

Une Américaine en vacances à Malte avec son mari perd les eaux et ne peut se tourner vers une IVG même si le fœtus est condamné. Ses seuls choix : faire une fausse couche ou une infection !

CHOQUANT ! La loi du pays de ses vacances n’a aucunement joué en faveur d’Andrea Prudente, 38 ans. En effet, cette Américaine était en vacances à Malte avec son mari avant de perdre prématurément les eaux. Le fœtus est alors condamné ! Seulement, le comble est que les médecins ont catégoriquement refusé de lui pratiquer une IVG. La raison étant la loi très stricte du pays en la matière. Dans ce pays, « l’IVG est interdite sans exception », rapporte Marie Claire.

Cette situation est très dangereuse pour Andrea Prudente. « Elle est terrifiée », a confié Jay Weeldreyer, son compagnon,…

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE SUR www.closermag.fr

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus