chocs irlandais pour La Rochelle et Toulouse, les Sud-Africains pour l’UBB

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
chocs irlandais pour La Rochelle et Toulouse, les Sud-Africains pour l'UBB

L’Ulster pour le tenant du titre, La Rochelle, et des retrouvailles avec le Munster pour Toulouse: le tirage au sort de la prochaine Champions Cup, effectué mardi à Dublin, a réservé deux alléchants duels franco-irlandais et des déplacements historiques en Afrique du Sud pour Bordeaux-Bègles, Lyon et Clermont.

Vainqueur du Leinster (24-21) en finale il y a un mois pour s’adjuger le premier sacre européen de son histoire, le Stade rochelais affrontera une autre province irlandaise, l’Ulster, dès la phase de poules de l’édition 2022-2023, en plus des Anglais de Northampton.

Toulouse, club le plus titré de l’histoire de la compétition, retrouvera lui le Munster pour une revanche de leur quart de finale épique cette saison, décidé à l’issue d’une rare séance de tirs au but, en compagnie des Anglais de Sale.

Montpellier, tout juste sacré champion de France, a hérité d’un tirage plus clément avec les London Irish et les Ospreys. Sa victime en finale du Top 14, Castres, affrontera de son côté Exeter et Edimbourg lors de ses quatre matches de poules.

Pour la première fois dans l’histoire de la compétition, trois franchises sud-africaines sont engagées.

Clermont a hérité des Stormers du Cap, premiers vainqueurs de l’United Rugby Championship (URC), championnat regroupant équipes irlandaises, galloises, écossaises, italiennes et sud-africaines.

Vainqueur le mois dernier du Challenge européen, Lyon défiera de son côté à l’étage supérieur les Bulls de Pretoria, tandis que Bordeaux-Bègles sera opposé aux Sharks de Durban.

L’édition 2022-2023 de la Champions Cup s’étalera sur huit week-ends à compter de décembre et janvier pour les quatre matches de poules et jusqu’au 20 mai pour la finale à l’Aviva Stadium de Dublin.

En Challenge Cup, la « petite » coupe d’Europe, Toulon, finaliste malheureux cette saison contre Lyon, sera opposé aux Anglais de Bath et aux Italiens du Zebre.

Le Stade français et Pau ont eux chacun hérité d’un adversaire sud-africain, respectivement les Lions de Johannesburg et les Cheetahs de Bloemfontein.

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus