le début d’une nouvelle ère

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
le début d'une nouvelle ère

Le tirage au sort de l’édition 2022-2023 des deux coupes d’Europe de rugby marquera mardi le début d’une nouvelle ère avec l’intégration historique de franchises sud-africaines.

Cinq nouveaux noms — Stormers, Bulls, Sharks, Lions et Cheetahs — figureront dans les boules qui seront tirées à partir de 13h00 (heure française) pour la Challenge Cup et 13h25 pour la Champions Cup depuis l’Aviva Stadium de Dublin, théâtre des finales des deux compétitions les 19 et 20 mai 2023.

Malgré cet élargissement, décrié par certains joueurs et dirigeants, qui y voient une perte d’identité et appréhendent la longueur des déplacements jusqu’en Afrique du Sud, le format de la Champions Cup n’a pas changé.

La « grande » coupe d’Europe réunira toujours 24 équipes: huit du Top 14, huit du championnat d’Angleterre et huit de l’United Rugby Championship (URC), le championnat regroupant équipes irlandaises, galloises, écossaises, italiennes et sud-africaines.

Elles seront réparties en deux poules de 12, dont les huit meilleures seront qualifiées pour les huitièmes de finale. Chaque équipe disputera quatre matches de poules, contre deux adversaires d’un autre championnat.

Les Stormers du Cap, vainqueurs de la première édition de l’URC au terme d’une finale 100% sud-africaine contre les Bulls de Pretoria, feront figure d’épouvantail face au tenant du titre, La Rochelle, ou les traditionnels poids-lourds européens que sont les Irlandais du Leinster, Toulouse ou Leicester, champion d’Angleterre.

Le format de la « petite » coupe d’Europe, la Challenge Cup, a lui été modifié, avec désormais 20 équipes au lieu de 15, dont six représentants du Top 14. Elles seront réparties en deux poules de 10, dont les six meilleures se hisseront en huitièmes de finale avec quatre « repêchés » de la Champions Cup.

On retrouvera parmi elles deux franchises sud-africaines, les Lions de Johannesburg et les Cheetahs de Bloemfontein, face notamment à Toulon, finaliste malheureux cette saison contre Lyon, le Stade français, les Wasps, Bristol et Glasgow.

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus