La justice américaine enquête pour « sexisme » à la cellule « crimes sexuels » de la police new-yorkaise

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
La justice américaine enquête pour "sexisme" à la cellule "crimes sexuels" de la police new-yorkaise

Une importante cellule de la police de New York chargée des crimes sexuels, qui a inspiré la fameuse série télé « New York, unité spéciale », fait l’objet d’une grande enquête de la justice fédérale américaine contre sa politique « sexiste » à l’égard de victimes d’agressions sexuelles.

Les deux parquets des procureurs fédéraux de New York – Manhattan et Brooklyn – ont annoncé jeudi dans un communiqué commun que la Special Victims Division (SVD) de la police new-yorkaise (New York Police Department, NYPD) allait être scrutée pour déterminer « si (elle) applique un modèle sexiste ou pratique une politique sexiste ».

« Les victimes de crimes sexuels méritent des enquêtes aussi rigoureuses et sans préjugés que ce que le NYPD fait pour d’autres types de crimes », a averti le procureur de Manhattan Damian Williams.

Son homologue de Brooklyn Breon Peace a ajouté « avoir pris connaissance ces derniers mois d’informations préoccupantes (…) sur la manière dont la SVD mène ses enquêtes depuis de nombreuses années ».

Les deux pointent « des carences chroniques depuis plus de dix ans » au sein de l’unité SVD, et notamment « l’incapacité à conduire le début d’une enquête » policière. Pire, selon les procureurs, les victimes peuvent se sentir « honteuses, agressées et traumatisées » par les enquêteurs.

La justice fédérale conduira donc un « examen complet des politiques, procédures, et formations des enquêteurs de la SVD en matière de crimes et d’agressions sexuels, en particulier sur les interactions de la SVD avec les victimes et les témoins, comment elle réunit des preuves et boucle ses enquêtes ».

Le maire à poigne de New York Eric Adams, un ancien capitaine de police de la ville, et la cheffe du NYPD Keechant Sewell, ont « promis de coopérer à l’enquête », selon les procureurs de New York.

Le NYPD est la plus importante police municipale des Etats-Unis avec quelque 36.000 policiers en tenue et 19.000 employés administratifs. Certains éléments de ce corps prestigieux ont été accusés de faits de violence, corruption, racisme ou discrimination.

Les tensions entre policiers, procureurs et juges de la justice fédérale à New York, ainsi qu’avec les magistrats locaux de l’Etat de New York, sont fréquentes.

En particulier sur la lutte contre la criminalité par arme à feu.

La SVD a directement inspiré la série télé « Law and Order: Special Victims Unit » (« New York, unité spéciale ») diffusée sur NBC depuis 1999. Avec pas moins de 23 saisons, c’est la plus longue série en première partie de soirée de l’histoire de la télévision américaine.

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus