L’« ours 747 » est toujours aussi gras après son hivernation

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Un ours littéralement énorme, ça s’est déjà vu. Surtout dans le Parc national et réserve de Katmai, en Alaska. On y trouve des ours kodiak. Ils sont parmi les plus gros au monde. Quelque 500 kilos en moyenne. Mais c’est à la sortie de sa période d’hibernation que celui-ci – l’ours 747, comme le désignent les biologistes du parc, ou « Bear Force One » que le surnomment certains – s’est montré aussi dodu que s’il n’avait pas « fait de pause ». Alors oui, WTF ?

L’hiver, lorsque la nourriture vient à manquer, les ours hibernent – techniquement, ils hivernent plus…

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE SUR www.futura-sciences.com

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus