l’Argentine de Cheika maîtrise l’Ecosse 26 à 18

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
l'Argentine de Cheika maîtrise l'Ecosse 26 à 18

L’Argentine, pour sa première sortie sous les ordres du sélectionneur australien Michael Cheika, a montré un visage plutôt séduisant pour maîtriser l’Ecosse 26 à 18 (mi-temps 18-6) samedi à San Salvador de Jujuy (nord-ouest) pour le premier d’une série de trois test-matches.

Dans une partie enlevée, les Pumas, qui disputaient leur premier match à domicile depuis près de trois ans après deux saison perturbées par le Covid, ont inscrit trois essais par Jeronimo De la Fuente, Santiago Carreras et Gonzalo Bertranou, les Ecossais répliquant par deux réalisations de Mark Bennett et Rory Hutchinson.

Face à des Ecossais qui évoluaient sans leurs joueurs clefs Stuart Hogg et Finn Russell, les Argentins se sont trouvés handicapés par le forfait de dernière minute du demi de mêlée Tomas Cubelli, puis la sortie sur blessure de l’ouvreur et buteur Nicolas Sanchez (20e), remplacé par Santiago Carreras. Ils ont d’ailleurs laissé des points au pied en route, Emiliano Boffelli manquant deux transformations et une pénalité.

Mais ils ont eu l’initiative pendant la plupart de la rencontre, n’étant véritablement inquiétés que lors d’un gros quart d’heure écossais en début de seconde période, concrétisé par deux essais, qui ont remis brièvement les deux équipes à niveau (18-18).

Le reste du temps, les Pumas, agressifs au sol, dynamiques et montrant une alternance intéressante, ont insufflé au match un tempo assez élevé, gardant l’initiative pendant tout le premier acte, et privant les Ecossais de ballon pendant de longues périodes.

Des essais de De la Fuente, au bout d’une de ces longues séquences, puis de Carreras après une relance foudroyante de Juan Cruz Mallia, ont récompensé cette domination.

Immédiatement après le sursaut écossais en seconde période, les Pumas ont réagi sur le coup d’envoi, par un essai de Bertranou dans un trou de souris (57e), redonnant aux siens un avantage qu’ils devaient conserver sans trembler, Boffelli l’accentuant même d’une pénalité.

Argentine et Ecosse se retrouveront pour deux autres test-matches, les 9 et 16 juillet.

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus