in ,

Douze membres d’une secte tuent une fillette de 8 ans en l’empêchant de prendre ses médicaments

Douze membres de la secte «Les Saints», dont un jeune homme de 19 ans, ont été interpellés mardi dans le Queensland, en Australie, et ont été inculpés du meurtre d’Elizabeth Struhs.

Cette fillette de 8 ans est décédée le 7 janvier dernier au domicile familial situé près de Toowoomba.

Les suspects ont privé l’enfant, atteinte d’un diabète de type 1, de soins médicaux et l’ont laissé mourir espérant qu’elle guérirait grâce à leurs chants et prières.

Pendant six jours, les membres de la secte étaient présents auprès de la fillette, psalmodiant, chantant et la privant de son insuline jusqu’à sa mort.

Les parents avaient déjà été inculpés au début de l’année et placés en détention provisoire.

Elizabeth Struhs avait sept frères et sœurs. L’aînée, Jayde Struhs (photo gauche) avait fui sa famille à l’âge de 16 ans à cause de leur pratique religieuse sectaire et parce qu’elle rejetait son orientation sexuelle.

« Ils poussent la religion à l’extrême, nous séparant du monde réel et de la famille élargie qui n’était pas croyante » décrit-elle.

Elle avait essayé de garder le contact avec ses frères et sœurs, espérant les «aider à vivre un jour une vie normale». Ces derniers vivent désormais avec elle et sa compagne, qui a elle-même des enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Dans le Gard, un feu qui va durer « plusieurs jours », ravage des hectares de forêt

avec Hamilton, l’espoir d’un match à trois