« L’exclusion de 1000 élèves-gendarmes représente un danger »

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
"L’exclusion de 1000 élèves-gendarmes représente un danger"

L’administrateur civil Valère Bessala propose que les fautifs soient reconvertis ou rétrogradés en tenant compte des diplômes à l’origine de leur exclusion.

L’exclusion récente de 1000 élèves-gendarmes des centres d’instruction de l’armée camerounaise représente un danger pour la sécurité et la stabilité du Cameroun. C’est ce que l’administrateur civil et leader politique Valère Bessala a soutenu sur l’antenne d’Equinoxe Télévision dans la soirée du 12 Août 2022. Selon lui, les anciennes recrues chassées pourraient être récupérés par des personnes aux desseins sombres.

«…

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE SUR camerounactuel.com

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus