Burning Man, folie collective et festival surréaliste

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Burning Man, folie collective et festival surréaliste

Des participants, les Burners, comme ils ­s’appellent, sur la «playa», au festival Burning Man, dans le désert de Black Rock (Nevada), le 28 août. Andy Barron/AP

REPORTAGE – Après deux ans de suspension dus au Covid, la ville éphémère de Black Rock City a ressuscité fin août dans le désert du Nevada. Cette étrange exposition, où le public étonne autant que les œuvres, échappe à toute définition, mais pas aux polémiques.

Envoyé spécial dans le Nevada

Un cow-boy sur un cheval en métal monté sur roulettes se promène dans le désert, propulsé par un moteur au bruit de tondeuse. Puis passe un…

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE SUR www.lefigaro.fr

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus