Laminute.info: site d'actualité générale

«Plutôt qu’un prêt, il faut davantage aider les femmes et les associations qui les accompagnent»

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
«Plutôt qu'un prêt, il faut davantage aider les femmes et les associations qui les accompagnent»

Les femmes victimes de violences conjugales «ne sont pas suffisamment aidées et il n’y a pas suffisamment d’hébergements», estime Gilles Lazimi. Siam / stock.adobe.com

ENTRETIEN – Une proposition d’«aide universelle d’urgence» pour les victimes de violences conjugales est actuellement étudiée à l’Assemblée. Gilles Lazimi, médecin généraliste spécialisé dans les violences conjugales, exprime des réserves sur ce dispositif.

Gilles Lazimiest médecin généraliste, au centre municipal de santé de la ville de Romainville en Seine-Saint-Denis, militant associatif à SOS Femmes 93, enseignant en médecine…

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE SUR www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus