Laminute.info: site d'actualité générale

Menaces de mort, résultats contestés, conférences de presse improvisées… La nuit qui a plongé le PS dans le chaos

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Menaces de mort, résultats contestés, conférences de presse improvisées... La nuit qui a plongé le PS dans le chaos

Olivier Faure est donné gagnant avec 50,83%, soit avec seulement 393 voix d’avance. CHRISTOPHE ARCHAMBAULT/AFP

RÉCIT – Le second tour du congrès socialiste a viré au psychodrame entre Olivier Faure et Nicolas Mayer-Rossignol, qui revendiquent tous les deux la victoire. Le très faible écart de voix place le parti au bord de la rupture.

Le PS restera donc toujours le PS. Fidèle à sa tradition, le parti de la rose a une nouvelle fois offert un de ces scénarios rocambolesques dont il a le secret pour ses élections internes. L’affaire n’était toujours pas réglée vendredi, au lendemain du scrutin. Les deux…

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE SUR www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus