Laminute.info: site d'actualité générale

Microsoft organise un concert Sting avant de licencier des employés

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Microsoft organise un concert Sting avant de licencier des employés

Le concert a eu lieu mardi à Davos, en Suisse, tandis que la société a annoncé des licenciements le lendemain.
Image: Sean Gallup (Getty Images)

Les licenciements sont qui tourmente l’industrie technologique à gauche et à droite, mais cela ne veut pas dire que les gros bonnets doivent aussi souffrir. Avant de licencier plusieurs milliers d’employés, Microsoft a organisé un concert Sting exclusif à Davos pour les cadres.

Le journal de Wall Street a rapporté plus tôt cette semaine que le concert était d’environ 50 personnes, y compris des cadres de Microsoft, qui ont pu profiter des réflexions de l’artiste rock anglais Sting. Le concert aurait s’est produit mardi à Davos, en Suisse, lors du Forum économique mondial et le lendemain, la société l’annonces la plus grande vague de licenciements à ce jour : 10 000 employés. Satya Nadella, PDG de Microsoft a envoyé une note au personnel mercredi annonçant les licenciements, dont certains ont commencé le même jour.

« Nous vivons une période de changements importants, et au fur et à mesure que je rencontre des clients et des partenaires, certaines choses sont claires. Premièrement, alors que nous avons vu les clients accélérer leurs dépenses numériques pendant la pandémie, nous les voyons maintenant optimiser leurs dépenses numériques pour faire plus avec moins », a écrit Nadella. « Aujourd’hui, nous apportons des changements qui entraîneront la réduction de notre effectif global de 10 000 emplois jusqu’à la fin de l’exercice 23 au troisième trimestre. »

Microsoft affirme que les licenciements dureront jusqu’au troisième trimestre de 2023 et que le coup n’affectera que 5% des effectifs de l’entreprise. La brûlure de ces licenciements est exacerbée non seulement par les dirigeants qui vivent en Suisse, mais aussi par le fait que l’entreprise revient sur ses affirmations selon lesquelles parler de licenciements n’était qu’un ouï-dire. Un porte-parole de Microsoft a déclaré à Gizmodo dans un e-mail plus tôt cette semaine que les licenciements dans l’entreprise étaient une « rumeur ».

Les licenciements ont frappé l’industrie technologique de loin au cours des dernières années mois, certains titans comme Microsoft et Google procédant à d’énormes coupes dans leurs effectifs tout en invoquant l’incertitude économique. Amazon a également fini par annoncer un plan pour supprimer des milliers de postes plus tôt ce mois-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus