Laminute.info: site d'actualité générale

Kamen Rider Kuuga Le manga anglais sous le feu des erreurs et des aperçus trompeurs

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Image: Titan BD

Traduire des médias d’une langue à une autre va toujours être un processus difficile– d’essayer de conserver un style et une nuance entre les dialogues, de naviguer dans des bases de fans qui perçoivent souvent toute différence de localisation comme de la censure. Mais il y a une différence entre ça et ce qui est arrivé à Titans Kamen Rider Kuuga libère.

Bien que les deux premiers volumes de la version anglaise de Stonebot et Titan Comics de Toshiki Inoue et Hitotsu Yokoshima Kamen Rider Kuuga manga – adaptation du classique 2000 Kamen Rider série qui a revitalisé la franchise de super-héros pour le 21e siècle – sont disponibles depuis quelques mois maintenant, la série a été critiquée cette semaine après que les fans ont souligné un schéma constant d’erreurs et de formulations maladroites dans la traduction anglaise du manga. De la syntaxe maladroite à la romanisation incohérente des noms, des sauts de ligne maladroits aux erreurs d’impression coupant l’art et le dialogue, les deux volumes de Kuuga présentent un schéma de négligence qui les rend au mieux difficiles à lire.

Mais les choses ont empiré lorsque la fureur autour de la maladresse de la traduction a révélé que Titan vendait le Kuuga manga avec une traduction tout à fait différente. Pages d’aperçu publiées l’été dernier, y compris celles partagé par io9 à l’époque – présentez une traduction qui n’est pas seulement différente de la version finale en termes de meilleure structure de phrase et de formulation, mais aussi de formatage et de stylisation, en utilisant différentes polices et en occupant plus d’espace dans les bulles pour un effet dramatique, ainsi que stylisé Traductions FX.

À gauche : page d'aperçu publiée en 2022 par Titan.  À droite : La même page dans la version numérique et physique de Kamen Rider Kuuga vol.  1.

À gauche : page d’aperçu publiée en 2022 par Titan. À droite : la même page dans la version numérique et physique de Kamen Rider Kuuga vol. 1.
Image: Titan BD

Aujourd’hui, Titan a publié une brève déclaration reconnaissant les préoccupations des fans tout en expliquant les disparités entre les pages prévisualisées des deux volumes publiés du Kuuga manga – les volumes 3 à 5 sont actuellement disponibles en précommande – étaient le résultat de l’intention de publier rapidement des aperçus de la série.

« En avril 2022, les premières pages de brouillon (trois pages pour Volume 1 et quatre pages pour 2ieme volume) ont été traduits à des fins de marketing, car nous voulions publier les illustrations le plus tôt possible pour les fans », indique en partie la déclaration de Titan. « Ceux-ci peuvent encore circuler sur le Web. La traduction proprement dite des livres imprimés (approuvée par Titan et les concédants de licence) a été réalisée par deux traducteurs très respectés dans le secteur. »

Bien que cela puisse expliquer la disparité entre l’aperçu et la version finale, cela n’explique pas pourquoi Titan a continué à utiliser les pages d’aperçu traduites séparément avant et après la sortie des deux premiers volumes de Kamen Rider Kuuga. Tweets aussi récemment comme le 23 janvier, il y a deux jours, continuez à utiliser les images de prévisualisation inexactes pour annoncer la bande dessinée, malgré le fait que la pire traduction était déjà entre les mains des fans. Pages de la boutique américaine d’Amazon pour Kamen Rider Kuuga les volumes 1-2 utilisent également la traduction publiée comme aperçus maintenant, par opposition aux pages d’aperçu initiales.

Kamen Rider a gagné une base de fans internationale souvent malgré elle au cours de sa longue histoire, avec une grande partie de la franchise – qu’il s’agisse d’émissions et de films, de marchandises ou de matériel adapté comme des mangas et des bandes dessinées – toujours légalement inaccessible au public en dehors du Japon. Bien que des ajustements et des démarrages aient été faits pour amener la série à un public plus large dans d’autres pays, Kamen Rider est toujours une franchise incroyablement niche, soutenue par des inconditionnels qui ont beaucoup supporté pour tenter de faire en sorte que plus de gens puissent légalement profiter de la série qu’ils aiment.

Mais Cavalier les fans ne devraient pas avoir à supporter d’être trompés d’une manière comme celle-ci et à vendre un produit mal traduit sous le fardeau perçu de ayant pour le soutenir pour prouver un intérêt continu pour la série au-delà de ses côtes d’origine. Si la différence de qualité entre le matériel traduit par les fans et les versions officielles va avoir une telle disparité, les sociétés avec lesquelles Toei travaille pour essayer de faire Kamen Rider une franchise de super-héros grand public en dehors du Japon devra faire beaucoup mieux pour prouver au Cavalier fanbase que leur accès va faire mieux pour la communauté de la série que le travail que la communauté a fait pour se maintenir pendant des décennies à l’avance.


Vous voulez plus de nouvelles io9? Découvrez quand attendre la dernière merveille, Guerres des étoileset Star Trek versions, quelle est la prochaine pour le DC Universe au cinéma et à la télévisionet tout ce que vous devez savoir sur l’avenir de Docteur Who.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus