in

les influenceurs devront respecter les mêmes règles que les médias traditionnels

Les influenceurs qui font de la publicité sur les réseaux sociaux seront soumis aux mêmes règles que les médias traditionnels, a indiqué lundi le ministre de l’Economie Bruno Le Maire sur France Info.

Il faut « que les influenceurs soient soumis aux mêmes règles auxquelles vous êtes soumis à la radio, à la télévision, dans les médias traditionnels », a répondu le ministre à une question d’une journaliste de France Info.

Par exemple, « lorsque vous avez un placement de produits d’alcool, ou d’autres placements de produits, il faut que les mentions légales apparaissent sur les sites des influenceurs, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui », a illustré Bruno Le Maire.

Après une concertation sur la régulation des influenceurs à laquelle avaient participé près de 19.000 personnes en janvier sur le site make.org, une « réunion conclusive » est prévue lundi 20 mars à Bercy avant une conférence de presse sur le sujet, a appris l’AFP auprès du ministère.

« Nous souhaitons aussi donner un statut à ces influenceurs pour qu’ils soient mieux protégés », a ajouté le ministre de l’Economie qui veut également « renforcer les contrôles pour nous assurer que le net, ce n’est pas le Far West ».

Pour autant, le dispositif qui sera présenté lundi prochain visera à « protéger les influenceurs, certainement pas à les stigmatiser ».

Bruno Le Maire a enfin estimé que le rappeur Booba avait « raison » de « rappeler qu’il y a des dérives ».

Booba avait accusé l’an dernier Magali Berdah, papesse des influenceurs, de promouvoir des arnaques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    la maman de Swan et Néo atteinte d’une « maladie incurable », son fils fait des révélations choc sur l’état de santé de sa mère

    Biden fera « tout ce qui est nécessaire » pour que les banques restent « solides »