in

JO 2024 : polémique sur la non-rémunération des 45.000 bénévoles de l’événement

Nouveau coup dur pour les organisateurs des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 qui, après avoir été critiqués pour les prix des places pour assister aux épreuves, le sont à nouveau pour leur choix de ne pas rémunérer, ni même héberger les 45.000 bénévoles attendus.

C’est pourtant le principe du bénévolat. Le Comité d’organisation des Jeux Olympiques (Cojo) de Paris 2024 est visé par de vives critiques, à quelques jours de l’ouverture ce mercredi 22 mars des inscriptions pour devenir bénévole pendant l’événement qui aura lieu du 26 juillet au 11 août 2024. En cause ? Le fait que les…

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE SUR www.cnews.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Réforme des retraites : Elisabeth Borne en sursis ?

des séries pensées pour séduire les enfants et les adolescents