in

Terribles confidences… « Ma tête d’enfant entre ses cuisses en sueur »

Un récit glaçant. Jacques Weber raconte les abus sexuels que lui faisait subir un abbé dans son enfance, dans son nouvel ouvrage « On ne dit jamais assez aux gens qu’on les aime »…

Jacques Weber a fait de lourdes confidences dans son nouveau livre, On ne dit jamais assez aux gens qu’on les aime, qui a été publié le 8 mars aux Editions de l’observatoire. L’acteur a été abusé sexuellement étant enfant, lors d’une « colonie de vacances chez les curés« , le mouvement de jeunesse catholique des Cœurs Vaillants. Un calvaire qui s’est…

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE SUR www.journaldesfemmes.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Apple va dépenser un milliard de dollars par an en films pour concurrencer Netflix et Disney

Hicham Karmoussi, l’ancien assistant personnel de Nasser Al-Khelaïfi, porte plainte pour travail dissimulé et harcèlement