in

Assemblée nationale : la séance de nuit interrompue après le malaise d’une fonctionnaire

La séance de nuit de l’Assemblée nationale, qui étudiait une proposition de loi du PCF, a été interrompue ce jeudi 4 mai après le malaise cardiaque d’une fonctionnaire. La séance a été suspendue.

La séance de nuit à l’Assemblée nationale a dû être interrompue ce jeudi soir après le malaise grave d’une fonctionnaire de l’institution, entraînant l’arrêt de la journée dédiée aux textes PCF.

Les secours sont intervenus vers 23 heures dans l’hémicycle même du Palais Bourbon où se trouvait cette personne, a constaté l’AFP. La séance, qui devait s’achever à minuit, n’a par conséquent pas…

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE SUR www.cnews.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Un ingénieur senior de Google affirme que l’IA de la société manque de « sauce secrète »

    Olivier Véran : «Emmanuel Macron n’a eu de cesse que de dialoguer avec les opposants à la réforme»