in

Un tragique meurtre secoue la zone de fret d’Orly – un collègue schizophrène poignarde mortellement un jeune homme de 22 ans

Illustration. police 95

Un incident tragique s’est déroulé ce jeudi matin dans la zone de fret de l’aéroport d’Orly, bouleversant la quiétude de ce lieu de travail habituellement paisible. Un jeune homme de seulement 22 ans a perdu la vie de manière brutale, égorgé par l’un de ses collègues âgé de 25 ans. Les circonstances de ce meurtre sont encore floues, mais une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire du Val-de-Marne.

Selon les informations par actu17, l’agresseur présumé souffrirait de schizophrénie et aurait été retrouvé en possession de plusieurs armes blanches lors de son arrestation. Il aurait également été hospitalisé d’office, afin d’évaluer sa responsabilité dans cet acte tragique. Les motivations de cet individu restent inconnues et des expertises approfondies seront nécessaires pour déterminer s’il peut être tenu responsable de ses actes devant une cour d’assises.

Le drame s’est déroulé peu après 9 heures du matin, rue du Thé, au sein d’un entrepôt de la zone aéroportuaire d’Orly. L’agresseur présumé, portant un masque à gaz selon des témoins, s’est soudainement jeté sur sa victime, un technicien informatique, et l’a poignardé à la gorge. Malgré ses blessures, la victime a réussi à prendre la fuite avant de s’effondrer. Ses collègues ainsi qu’une policière présente sur les lieux lui ont prodigué les premiers soins en attendant l’arrivée des secours.

Le jeune homme a été rapidement transporté à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, où son pronostic vital était très engagé. Malheureusement, il n’a pas survécu à ses blessures et a succombé à 00h30. Peu de temps après ce meurtre tragique, le suspect est revenu sur les lieux et a été appréhendé par les policiers du commissariat de Choisy-le-Roi. Lors de son arrestation, il était en possession de plusieurs armes blanches, dont celle qui aurait été utilisée pour commettre le crime.

Le suspect, décrit comme un « grand consommateur de cannabis » par Le Parisien, est originaire des Antilles. Les autorités ont souligné qu’il souffrait de schizophrénie, mais ses motivations demeurent inconnues. Une série d’expertises approfondies sera menée afin de déterminer sa responsabilité pénale.

Cet événement tragique a profondément choqué la communauté de travailleurs de la zone de fret d’Orly, ainsi que l’ensemble de la population locale. Une enquête minutieuse a été ouverte et confiée au service départemental de police judiciaire du Val-de-Marne (SDPJ 94) afin de faire toute la lumière sur cette affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Samsung changerait complètement le design pour une refonte inspirée de l’iPhone

    cet utilisateur a découvert un problème cardiaque grâce à sa montre