in

Un projet de loi sur l’inflation alimentaire mais sans la vente à perte de carburant

Face à l’opposition des distributeurs, Emmanuel Macron a renoncé à autoriser la vente à perte de carburant, laissant dans un projet de loi présenté mercredi par le gouvernement seulement le volet de lutte contre l’inflation alimentaire.

L’idée de la vente à perte n’aura vécu qu’une semaine depuis que la Première ministre Elisabeth Borne l’avait annoncée avec l’espoir de faire…

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE SUR www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Le chef de la mafia italienne Denaro décède à l’hôpital quelques mois après son arrestation

Faites des économies sur votre facture d’électricité grâce aux prises connectées Tapo