in

Finale de la saison 3 de Only Murders In The Building : « Soirée d’ouverture »

Voir: Seulement des meurtres dans le bâtiment se ferme avec sa première et unique note C+ dans la troisième saison. Malheureusement, le final est l’épisode le plus décevant à ce jour. « Opening Night » n’est pas nécessairement un mauvais épisode dans l’ensemble. Mais c’est au mieux médiocre. Son défaut majeur est que, pour un meurtre mystère, la demi-heure est beaucoup trop prévisible et donc sans incident. Ne vous attendez pas à des changements ou à des rebondissements, du moins pas avant les deux dernières minutes, lorsqu’un personnage préféré des fans rencontre une fin choquante, mettant évidemment en place une saison quatre récemment annoncée. Mais nous y reviendrons après avoir expliqué comment OMITB résout directement le meurtre de la superstar Ben Glenroy (Paul Rudd).

Sans surprise, il y a en quelque sorte deux tueurs : le duo de producteurs mère-fils Donna (Linda Emond) et Cliff DeMeo (Wesley Taylor). Nous n’aurions pas dû nous attendre à quelque chose de différent étant donné que le thème de l’émission cette année était un sacrifice pour votre famille. Dans ce cas, Donna a aspergé le biscuit de Ben de mort-aux-rats, mais pas suffisamment pour le tuer. Elle voulait simplement arrêter la production de Affres de la mort de quoi le sauver des mauvaises critiques de Maxine (Noma Dumezwemi), qu’elle a déchiquetée. (Regarder OMITB indiquant clairement qu’une critique bien écrite change, en fait, la vie.) Donna ne peut pas laisser la première entreprise de son enfant à Broadway être un échec. Et si elle lui donnait naissance lors d’un appel au travail ; il est toujours sa « production » préférée, alors elle aura recours à des mesures drastiques au lieu d’utiliser sa position de pouvoir pour renvoyer Ben.

Quoi qu’il en soit, Ben découvre la vérité grâce aux rapports de l’hôpital et confronte Cliff, réalisant que les DeMeo pensent qu’il est nul. Il lui assure que Donna passera du temps derrière les barreaux pour tentative de meurtre dès qu’il aura compris comment appeler les flics (il pense qu’il doit rechercher le mot « flics » sur Google au lieu d’appeler le 911.) Pour sauver sa mère bien-aimée, Cliff entre dans une bagarre avec Ben, le poussant accidentellement à la mort à l’Arconia. Il s’en serait tiré aussi si Mabel (Selena Gomez) n’avait pas assemblé les pièces du puzzle. Elle ne croit pas que Donna ait été empoisonnée et l’a poussé, comme elle l’a avoué, réalisant que Donna, atteinte d’un cancer du poumon de stade quatre, tentait de sauver Cliff. C’est tout à fait normal pour le cours. Où est le frisson à couper le souffle ? La révélation choquante de dernière minute ? Le suspense se termine sur un bruit sourd terne, un peu comme les derniers instants de Ben.

Je sais, je me plains de ce qui est essentiellement une conclusion attendue. Même Le Club AVLa table ronde de plus tôt cette semaine a prédit un résultat similaire. Mais c’est OMITB nous parlons, alors j’espérais une aventure plus excitante pour clôturer une grande saison étoilée. Il n’y a pas eu de feu d’artifice, seulement un mélodramatique Râle d’agonie vitrine, ce qui était assez amusant, je suppose. « Opening Night » est un rappel pour l’essentiel standard, réglant quelques détails (mais pas tous) qui pourraient être qualifiés de quelque peu satisfaisants. Pourtant, ce n’est pas aussi amusant ou drôle que le reste de la saison. L’épisode ressemble dans une certaine mesure à une réflexion après coup, comme si les scénaristes savaient qu’ils devaient se précipiter pour ouvrir la voie à la suite.

Pour prouver davantage mon point de vue, le plan initialement proposé par Mabel, Oliver (Martin Short) et Charles (Steve Martin) pour obtenir les aveux de Donna est également très caricatural. Mabel lui livre un bouquet au Gooseberry Theatre avant Râle d’agonie » lance avec une fausse note de Maxine lui demandant de venir au bureau de KT. Lorsque le trio lui fait admettre avoir empoisonné Ben là-bas, Tobert (Jesse Williams) se cache derrière la porte déguisé en porte-manteau, enregistrant le tout pour le podcast. Qu’est-ce que c’est, Scooby, putain de Doo ? Au moins, leur plan visant à faire avouer Becky Butler au cours de la deuxième saison comportait davantage de théâtre.

« Opening Night » tient au moins ses promesses en termes de titre. Râle d’agonie a sa soirée d’ouverture en présence de tout le monde, y compris Matthew Broderick, qui se lie avec Uma (Jackie Hoffman), résidente d’Arconia, à cause du travail déroutant d’Oliver. (« Dieu merci, je ne suis pas là-dedans », lui dit Broderick). Pendant ce temps, Oliver fait ses propres débuts d’acteur, de chant et de danse après que la doublure de Ben, Jonathan (Jason Veasey), soit trop droguée. Il peut jouer de tout son cœur aux côtés de l’amour de sa vie, Loretta (Meryl Streep), qui a contribué à fournir des preuves majeures au trio avec le mouchoir de Cliff, taché du rouge à lèvres de Donna aux côtés du sang de Ben. C’est un rouge à lèvres puissant, hein ?

Meryl Streep et Martin Short dans OMITB
Photo: Patrick Harbron/Hulu

Loretta aurait pu être un ajout significatif au groupe, mais l’inclusion de Streep dans OMITB était peut-être la partie la plus gratifiante de la saison trois. Streep et Short sont sans aucun doute le meilleur nouveau couple à l’écran de 2023. (Loretta et Oliver étant à fond sur PDA est également un détail amusant.) J’espère sincèrement que leur relation se poursuivra au cours de la saison quatre, même si elle est à distance alors qu’elle poursuit des opportunités de carrière à Los Angeles. Elle n’est pas la seule. Tobert se rend également à Hollywood, invitant Mabel à le rejoindre même s’il ne sort avec elle que depuis peu de temps. D’accord, mon gars, bien sûr. Heureusement, Oliver et Mabel ne peuvent prendre Los Angeles qu’à courtes doses et choisissent de rester à New York avec Charles.

C’est une bonne nouvelle car il va avoir besoin de tout le soutien possible. Une fois que les flics ont arrêté Donna et Cliff (où est le détective Williams ?), tout le monde est de retour à une autre afterparty, y compris Sazz Pataki (Jane Lynch). Le bon ami de Charles et double de longue date est venu célébrer ses débuts à Broadway. Mais ce n’est pas tout. Elle lui dit rapidement et de manière assez urgente qu’elle doit lui parler de quelque chose d’important. Mais avant de pouvoir le faire, elle monte à son appartement pour prendre une bouteille de vin. Elle est à nouveau habillée exactement comme lui, ce qui constitue sa chute ultime car un agresseur inconnu lui tire une balle en plein dans la poitrine avec une balle qui est vraisemblablement destinée à Charles.

J’avoue qu’après 30 minutes assez ennuyeuses, je me suis redressé dès que Sazz est entré dans la maison sombre de Charles. « Opening Night » nous fait d’abord réfléchir il est monter chercher plus de vin, et Lynch a maintenant maîtrisé l’imitation de Martin avec la marche et le sifflement, il est donc facile de se tromper. Ça aurait été une putain de balle de OMITB pour au moins blesser brutalement Charles. Cela nous aurait coupé le tapis après une saison au cours de laquelle Oliver a eu deux crises cardiaques. Mais non. Sazz est abattue d’une balle vraisemblablement destinée à son amie. Dans ses dernières minutes, elle utilise le sang qui coule de son corps pour écrire un message à ses amis résolveurs de crimes.

Jane Lynch dans OMITB

Jane Lynch dans OMITB
Photo: Patrick Harbron/Hulu

L’Arconia ne devrait-il pas fermer ses portes avec tous ces morts ? Qui voudrait continuer à y vivre de manière réaliste ? Mes valises auraient été faites depuis longtemps. Au moins, il est logique de revenir au début pour ce qui, je l’espère, sera la dernière diffusion de la série l’année prochaine. Rappelez-vous, Sazz sortait toujours avec Jan (Amy Ryan), le tueur emprisonné de la première saison qui est également l’ex-petite amie de Charles. On peut supposer que la question urgente dont Sazz voulait discuter avec lui a quelque chose à voir avec elle. Je soupçonne que Ryan la fera revenir à OMITB d’une grande façon. Cela va également ajouter à la vie amoureuse compliquée de Charles maintenant que Joy (Andrea Martin) a évolué avec Scott Bakula.

« Opening Night » n’a pas fonctionné pour moi aussi bien que le reste de la saison, mais les performances sont restées plutôt impeccables. Gomez, Short et Martin forment un groupe remarquable, avec Streep, Rudd et Creighton se révélant des ajouts précieux. Je ne peux pas dire que je suis surpris que nous ayons plus d’épisodes, mais j’espère OMITBLes créateurs de Hulu trouvent un moyen de mettre fin de manière raisonnable à la comédie Hulu maintenant au lieu de prolonger une chose fantastique. Qu’avez-vous pensé de la fin ? Et y a-t-il un problème qui vous contrarie de ne pas avoir été retenu ?

Observations errantes

  • Pour information, Donna DeMeo a produit 34 spectacles à Broadway et remporté neuf Tony Awards. J’aime connaître ces détails.
  • « Combien de rats fait un Ben Glenroy ? » C’était le dilemme auquel Donna était confrontée en essayant de déterminer la quantité de mort-aux-rats à déposer sur son biscuit.
  • La série a-t-elle complètement oublié que Jonathan et Howard (Michael Cyril Creighton) sont en couple ? Howard est plus soucieux de calmer le fantôme du théâtre local que son partenaire, qui est sur le point de faire ses grands débuts. C’est bizarre, non ?
  • L’examen réel de Maxine sur Râle d’agonie comprend ce qui suit : « C’est une folie inspirée de Putnam… Le vieux châtaignier poussiéreux a été ébloui et a repris vie grâce au Botox. »
  • Tobert demande à Mabel si elle a fait un « rêve californien » depuis qu’il lui a demandé de déménager avec lui. Euh, non, dans l’heure ou deux qui s’est écoulée depuis que tu l’as fait, elle a utilisé son gros cerveau pour faire avouer Cliff et l’a empêché de mourir sur scène. Elle a été occupée !
  • J’ai adoré cette petite blague à ses dépens :
    Charles : « Tu n’appelles pas Tobert câlin chiot ? »
    Mabel : « J’ai déjà assez de mal à l’appeler Tobert. »
  • Vous savez comment j’ai passé tout mon récapitulatif à dire que « Opening Night » était ennuyeux. Eh bien, je pensais aussi que Loretta disait enfin à Dickie la vérité sur le fait qu’elle était sa mère était décevante. Il le savait déjà parce qu’il avait un « sentiment ». Félicitations à Streep et Jeremy Shamos, cependant, pour leurs excellentes performances.
  • RIP SAZZ PATAKI. Votre idiotie va me manquer dans la saison quatre.
  • Pourquoi quelqu’un veut-il tuer Charles ? Allez au diable, OMITB, juste au moment où j’ai passé la finale à penser que cette série devait se terminer, vous me faites revenir. Ne vous méprenez pas. Je pourrais passer des saisons avec Steve Martin, Martin Short et Selena Gomez, mais j’ai besoin que la série ait un sens.
  • Ce fut une joie de récapituler à nouveau la série. Merci d’avoir suivi. À la prochaine.

Flux Seulement des meurtres dans le bâtiment maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

L’Inde demande à 41 diplomates canadiens de quitter le pays alors que la dispute s’intensifie

Le remake animé de Jurassic Park Lego arrive sur Peacock le 10 octobre