in

Shanda Tonme dénonce une pratique de feymania impliquant des cadres de la sécurité

Il vient d’ailleurs de saisir le Délégué général à la sureté nationale pour le besoin de la cause.

 

Le Médiateur Universel demande l’ouverture d’une enquête, notamment en procédure d’urgence.

 

Lire ici sa sortie :

 

 Il vient toujours un temps où la justice s’impose, où les gouvernants après avoir été trop longtemps trompés par leurs collaborateurs et subalternes de tous les niveaux, se réveillent, découvrent la vérité, et manifestent leur autorité ultime pour faire la lumière et réparer les torts. La bonne gouvernance c’est avant tout, le respect des citoyens par les gouvernants et vice-versa. Mais quand les gouvernants se murent dans un silence dédaigneux, orgueilleux et condescendant ou complice, ils allument des feux involontaires susceptibles à terme de déstabiliser la société. Shanda Tonme

 

Yaoundé, le 20 Novembre 2023

Le Médiateur Universel

                                                                                     Président de la Commission

                                                  A

                                                  Monsieur le Délégué général à la sureté nationale

DENONCIATION D’UNE NOUVELLE PRATIQUE DE FEYMANIA IMPLIQUANT DE HAUTS RESPONSABLES DE LA JUSTICE ET DE LA SECURITE

DEMANDE D’OUVERTURE D’UNE ENQUETE EN PROCEDURE D’URGENCE

 

Monsieur le Délégué Général,

 

J’ai l’honneur de porter à votre attention en guise de dénonciation, la multiplication des pratiques mafieuses assimilables à des chantages, des extorsions des fonds. Des citoyens sont convoqués et torturés, sous le couvert de dettes de tontines difficilement défendables.

 

Cette pratique en cours surtout à Douala, met en exergue des dames supposées « très puissantes » qui attirent de jeunes opérateurs économiques dans le piège de cotisations bancaires, pour ensuite les spolier. Tout ceci n’est possible, qu’avec un réseau qui mêle des hauts commis de la justice, des forces de défense et de sécurité, et des personnalités influentes multiples.

Pour faire plier les victimes, on les place en garde à vue, de préférence en début de weekend. Les jeunes dames auteurs de ces actes d’escroquerie construisent ainsi des fortunes sur la base de rien.  On n’est pas loin des mafias de Chicago des années 1960 ou encore des mafias de l’Italie sicilienne. Pour l’instant on nous oriente vers une certaine Régine, et une certaine Marie Ortance comme têtes de cette nébuleuse. IL Y A URGENCE.

 

Dans l’attente, hautes et déférente considération./.

                                                                                              SHANDA TONME

Copie : MINETAT/JUSTICE ; SED

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE SUR actucameroun.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Un navire israélien pris en otage par des rebelles Houtis en réaction aux frappes à Gaza, les images choc

    date de sortie, histoire, gameplay, tout ce qu’il faut savoir sur le RPG