in

Benjamin Netanyahu d’Israël « a gravé son nom dans l’histoire comme le boucher de Gaza »

Alors que l’armée israélienne a bombardé Gaza pendant plusieurs semaines tuant des milliers de civils, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a indiqué que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu entrera dans l’histoire comme « le boucher de Gaza ». 

Lors d’une rencontre avec les membres de son Parti de la justice et du développement (AKP) , Erdogan a indiqué que les déclarations des membres du gouvernement de Netanyahu réduisaient les espoirs de faire de la trêve humanitaire un cessez-le-feu permanent. Une déclaration qui intervient alors que la trêve entre Israël et le Hamas a été prolongée pour la troisième fois. 

Selon Erdogan, les Gazaouis ont été soumis aux attaques les plus odieuses et les plus méprisables de l’histoire de l’humanité depuis le 7 octobre : des mosquées ont été bombardées, des écoles et des hôpitaux détruits, des abris ont été délibérément pris pour cible et des bombes sont tombées sur les civils déplacés sur les routes. « Netanyahou a dorénavant gravé son nom dans l’histoire comme le boucher de Gaza », a déclaré le président de la Turquie. 

« Israël a brûlé et détruit Gaza pendant 50 jours sous les yeux du monde entier et a commis toutes sortes d’atrocités….. les deux tiers des bâtiments de Gaza ont été détruits, endommagés ou sont devenus inhabitables, et les infrastructures éducatives se sont effondrées », a déclaré Erdogan, soulignant que les Palestiniens de Gaza n’oublieront jamais les crimes contre l’humanité et les crimes de guerre commis contre eux ainsi que l’inaction des pays occidentaux.

« La Turquie essaiera par tous les moyens disponibles de demander des comptes à l’administration israélienne devant le droit international », a-t-il ajouté.

Fervent défenseur de la cause palestinienne, le président turc a pris fait et cause pour le Hamas à mesure que le nombre de victimes palestiniennes de la bande de Gaza augmentait. Le chef de l’Etat turc a plusieurs fois qualifié Israël d’« Etat terroriste », estimant que le Hamas était un « groupe de libérateurs qui protègent leur terre ».

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE SUR actucameroun.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Le PSG s’oppose aux plans du Barça pour Gabriel Moscardo

les jeux de décembre ont fuité, de gros classiques au menu