in

Elections reportées pour des raisons de sécurité, l’opposition en colère contre Faure Gnassingbé

Les élections législatives et régionales au Togo ont été remises jusqu’à avril de l’année prochaine au plus tard alors qu’elles étaient prévues pour se dérouler en décembre de cette année 2023. 

Alors qu’il a reporté de plusieurs mois les élections législatives et régionales, le gouvernement togolais a expliqué cette décision du Président par la nécessité de garantir la sécurité sur l’ensemble du territoire national, selon les médias. Da décision du report a été annoncée par Yawa Kouigan, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement togolais.

« Le Président de la République a instruit le gouvernement à prendre sans tarder toutes les mesures afin de permettre l’organisation des prochaines élections au plus tard à la fin du premier trimestre de l’année 2024 », a-t-elle déclaré à la télévision nationale le 27 novembre.

La décision de reporter le scrutin a été prise sur fond de « la persistance des défis sécuritaires » dans certaines régions du pays, alors que les autorités veulent garantir à tous, candidats et électeurs, la sécurité nécessaire sur tout l’ensemble du territoire national, a précisé Mme Kouigan. Selon un rapport publié par le gouvernement, en 2023, le Togo a enregistré « 31 morts, 29 blessés et 3 disparus » lors d’attaques terroristes.

A la suite de l’annonce de la décision gouvernementale, l’opposition togolaise a immédiatement réagi estimant que la question de la sécurité ne devrait pas être évoquer pour reporter les élections. « Qu’on ne nous dise pas que c’est à cause des questions sécuritaires », a indiqué Gérard Adja, de la Dynamique pour la majorité du peuple (DMP), cité par Deutsche Welle.

« Nous ne pouvons pas accepter cet argument parce qu’il est vrai que la partie septentrionale, c’est-à-dire la préfecture de Kpendjal, est aujourd’hui en proie à du terrorisme. Si on a pu recenser des électeurs dans cette région, on aurait pu également faire des élections sans aucun problème », a-t-il déclaré. 

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE SUR actucameroun.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

menacée de mort et de « décapitation », la maire de Roman-sur-Isère annonce avoir porté plainte

Le OnePlus 12 écrase Apple et Samsung, son benchmark impressionne