in

voici pourquoi Amougou Belinga et Eko Eko ont été libérés

L’ordonnance de mise en liberté de ces deux suspects dans l’affaire Martinez Zogo renseigne qu’ils ont été disculpés par Justin Danwe, le patron du commando qui a tué le journaliste.

C’est dans l’air depuis quelques heures maintenant. Maxime Eko Eko,  et le patron du groupe l’Anecdote Amougou Belinga  sont libres. Les deux hommes étaient aux arrêts dans le cadre de l’affaire de l’assassinat du journaliste Martinez Zogo.  En effet, dans l’ordonnance de mise en liberté, signée ce vendredi 1er décembre 2023 par le juge d’instruction militaire Sikati Kwamo et consultée par Actu Cameroun,  l’on apprend que la raison de leur libération est le témoignage de Justin Danwe, le patron du commando qui a tué le journaliste.

« Entendu des lors de son interrogatoire au fond, Justin Danwe a disculpé Amougou Belinga Jean Pierre et déclaré que cet inculpé n’était en rien impliqué dans l’arrestation, la séquestration et la torture de Martinez Zogo, que même la bande visuelle versée au dossier au cours de l’enquête préliminaire et supposé l’incriminer comporte des incongruités qui en altèrent la véracité et partant la recevabilité, attendu que de tout ce que précède et rendu à ce stade de l’information judiciaire la détention de Léopold Maxime Eko Eko et de Jean Pierre Amougou Belinga n’est plus nécessaire pour la manifestation de la vérité », peut-on lire dans l’ordonnance de mise en liberté.

Les 2 suspects dans l’assassinat de Martinez Zogo quitteront la prison d’un moment à l’autre

« Donnons d’office main levée des mandats de détention provisoire décernés à l’encontre des sieurs Eko Eko Léopold Maxime et Amougou Belinga Jean Pierre : Ordonnons en conséquence leur mise en liberté s’ils ne sont détenus pour autre cause », poursuit l’ordonnance de mise en liberté des deux hommes. Depuis l’annonce de cette affaire, chacun y va de son commentaire.

« Selon des rumeurs en circulation, Me Tchougang aurait confié à des proches que ordre a été donné en haut lieu de libérer Amougou Belinga. Je l’annonçais exclusivement en rumeur il y a quelques minutes. Mais de plus en plus ça se confirme. Nous apprenons à l’instant qu’après manœuvre au cabinet civil de la présidence de la République, les libérations provisoires ont été accordées à Amougou Belinga et EKO EKO. À la prison principale de Kondengui où ils sont détenus, des sources affirment les 2 suspects dans l’assassinat de Martinez Zogo quitteront la prison d’un moment à l’autre. Le juge d’instruction Sikati Kamwo II aurait déjà signé la mise en liberté provisoire. Sauf qu’actuellement, c’est bloqué au niveau de la levée de l’écrou », écrit sur la question le lanceur d’alerte Paul Chouta.

Le journaliste avait récemment accusé certaines personnes haut placées d’avoir volé l’argent de l’État camerounais.

 Pour rappel, bien que son enlèvement soit annoncé quelques jours avant sur les réseaux sociaux par le journaliste et lanceur d’alertes J.P Remy Ngono, Martinez Zogo est retrouvé mort le 22 janvier 2023 à Ebogo, localité située à 15 km de Yaoundé. Il est retrouvé complètement nu, son corps mutilé et dans un état de décomposition avancée. Il est décédé à l’âge de 50 ans. Le corps est ensuite transporté à la morgue de l’hôpital central de Yaoundé pour autopsie.

D’après Charly Tchouemou, le rédacteur en chef de la radio Amplitude FM, venu sur les lieux pour l’identification de la dépouille en présence du substitut du procureur et de l’épouse de Martinez Zogo, le corps est découvert au petit matin par un homme qui se rend au champ. Selon la femme politique Kah Walla, sa disparition survient au moment où son émission se focalise principalement sur des scandales financiers et des cas de détournements de fonds supposés et alors que le journaliste avait récemment accusé certaines personnes haut placées d’avoir volé l’argent de l’État camerounais.

 

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE SUR actucameroun.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Après le « Complément d’enquête » sur Cyril Hanouna, Booba s’incruste dans un happening de « TPMP »

les 10 meilleurs jeux gratuits de la console