in

Le Maroc réajuste ses plans, l’Algérie en toile de fond

À l’approche de la CAN 2024, la sélection nationale marocaine se retrouve contrainte de réajuster ses plans de préparation en raison de la décision inattendue de l’Algérie.

L’annonce du choix des Fennecs de tenir leur stage de préparation en Guinée équatoriale a forcé le sélectionneur marocain, Walid Regragui, à reconsidérer les lieux initialement prévus pour le regroupement.

Initialement, la Guinée équatoriale avait été sélectionnée comme le lieu du dernier rassemblement préparatoire des Lions de l’Atlas en vue de la CAN qui se déroulera en Côte d’Ivoire en janvier prochain.

Cependant, les responsables du football marocain ont été contraints de réévaluer cette option en raison de la volonté de la Fédération algérienne de football d’organiser son propre regroupement dans ce pays d’Afrique centrale.

Cependant, les responsables du football marocain ont été contraints de réévaluer cette option en raison de la volonté de la Fédération algérienne de football d'organiser son propre regroupement dans ce pays d'Afrique centrale.

Selon des sources médiatiques marocaines, la Fédération marocaine de football a écarté la possibilité d’organiser le dernier camp d’entraînement en Guinée équatoriale en raison de la présence prévue de l’équipe nationale algérienne.

Cette décision a été motivée par des informations faisant état des intentions de l’Algérie d’organiser son propre regroupement dans ce pays.

Simultanément, Walid Regragui, l’entraîneur de l’équipe nationale marocaine, souhaitait mettre en place un regroupement discret, à l’abri des regards indiscrets.

Un plan de secours pour le Maroc Face à cette situation imprévue, la Fédération marocaine de football a mis en place un plan de secours visant à organiser le regroupement au Cameroun avant de se rendre en Côte d’Ivoire.

Ces préparatifs incluent également la tenue de deux matchs amicaux pour affûter l’équipe.

L’une des options envisagées consiste à ce que les Lions de l’Atlas tiennent leur regroupement au complexe sportif international Mohammed VI de football à Maâmoura.

L'une des options envisagées consiste à ce que les Lions de l'Atlas tiennent leur regroupement au complexe sportif international Mohammed VI de football à Maâmoura. L'une des options envisagées consiste à ce que les Lions de l'Atlas tiennent leur regroupement au complexe sportif international Mohammed VI de football à Maâmoura.

L’équipe disputerait alors au moins un match amical au Maroc avant de se rendre en Côte d’Ivoire pour un deuxième match de préparation, dans le but de s’adapter aux conditions climatiques du lieu de la compétition.

Ce changement de cap inattendu souligne les défis logistiques auxquels sont confrontées les équipes nationales en période de préparation pour des compétitions majeures.

L’équipe nationale marocaine a dû changer ses plans de préparation en vue de la 2024 à cause l’Algérie. La décision des fennecs de tenir leur stage de préparation en Guinée Equatoriale a incité le sélectionneur, Walid Regragui, à revoir ses plans initiaux de regroupement.

Le Maroc demeure déterminé à optimiser sa préparation malgré ces ajustements, prêt à relever le défi à la CAN 2024.

Initialement, la Guinée équatoriale avait été choisie comme lieu pour le dernier rassemblement préparatoire des Lions de l’Atlas, en prévision de la CAN qui se tiendra en Côte d’Ivoire en janvier prochain. Cependant, les responsables du football marocain ont été contraintes de reconsidérer cette option en raison de la volonté de la Fédération algérienne de football d’organiser un regroupement de son équipe nationale dans ce pays d’Afrique centrale.

Selon certaines sources médiatiques marocaines, la Fédération marocaine de football a exclu la possibilité d’organiser le dernier camp d’entraînement en Guinée équatoriale en raison de la présence de l’équipe nationale algérienne.

Cette décision fait suite à la réception d’informations indiquant que l’Algérie prévoyait de tenir son propre regroupement dans ce pays. Parallèlement, Walid Regragui, l’entraîneur de l’équipe nationale marocaine, souhaitait organiser un regroupement discret, loin des regards indiscrets.

Le Maroc a un plan de secours

Face à cette situation, la Fédération marocaine de football a élaboré un plan de secours pour organiser le regroupement au Cameroun avant de se rendre en Côte d’Ivoire. Les préparatifs incluent également la tenue de deux matchs amicaux.

L’une des options envisagées est que les Lions de l’Atlas se contentent de tenir un regroupement au complexe sportif international Mohammed VI de football à Maâmoura.

L’équipe disputerait alors au moins un match amical au Maroc avant de se rendre en Côte d’Ivoire pour un deuxième match de préparation, dans le but de s’adapter aux conditions climatiques.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR www.afriquesports.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Meilleures actualités de divertissement de la semaine : Fallout, Doctor Who, Marvel

Côte d’Ivoire-AIP/ Une opération de comptage routier en cours à Bondoukou – AIP