in

Des images choquantes de détentions militaires israéliennes et d’humiliations suscitent un tollé

Dans une série d’événements troublants capturés dans des images saisissantes circulant sur les réseaux sociaux, l’armée israélienne a arrêté un groupe d’hommes à Gaza, les soumettant à une épreuve dégradante dans les rues.

Les visuels révèlent une scène pénible où les hommes ont été forcés de se déshabiller, de s’agenouiller les yeux bandés, puis de s’entasser dans la benne d’un véhicule militaire.

Les circonstances et les dates précises de ces détentions restent entourées d’incertitude, ajoutant un aspect inquiétant à une situation déjà pénible.

Même si l’identité de certains détenus a été confirmée par des collègues ou des membres de leur famille, les motivations de ces actes restent floues.

Des images de Gaza montrent des troupes israéliennes arrêtant des dizaines d’hommes palestiniens. (Emanuel (Mannie) Fabian sur X)

Parmi les personnes détenues se trouvent notamment des civils sans affiliation apparente avec aucun groupe, selon une conversation de CNN avec l’un de leurs proches et une déclaration d’un employeur, un réseau d’information.

L’Observatoire euro-méditerranéen des droits de l’homme a fait écho à cette alarme, qualifiant les actions de l’armée israélienne de graves abus contre les civils palestiniens.

Des rapports suggèrent que les forces israéliennes ont lancé des campagnes d’arrestations arbitraires ciblant un large éventail d’individus, notamment des médecins, des universitaires, des journalistes et des hommes âgés déplacés.

Les Forces de défense israéliennes (FDI) n’ont encore répondu à aucune demande de commentaires sur ces images pénibles.

Ajoutant une couche de complexité, les médias israéliens ont présenté les détenus comme des membres du Hamas se rendant.

Lors d’une conférence de presse, le porte-parole de Tsahal, le contre-amiral Daniel Hagari, a été interrogé sur les images, un journaliste mentionnant l’arrestation apparente de membres du Hamas.

Hagari a expliqué que, dans le cadre de la lutte contre le Hamas, les individus restés dans la zone sont systématiquement appréhendés, soulignant les efforts en cours pour démanteler les bastions associés au groupe.

Cependant, la situation prend une tournure personnelle puisque Al-Arabi Al-Jadeed, dans un communiqué, a révélé qu’un de ses correspondants et plusieurs membres de sa famille figuraient parmi les personnes arrêtées.

Le journaliste Diaa al Kahlot, ainsi que ses frères, ses proches et d’autres civils, auraient été arrêtés, soumis à des fouilles humiliantes et déshabillés de force avant d’être emmenés dans un lieu tenu secret.

Le rédacteur en chef d’Al-Arab Al-Jadeed, Hussam Kanafani, a exprimé sa profonde inquiétude et a déclaré qu’al-Kahlot et sa famille étaient toujours portés disparus.

Kanafani a promis des efforts concertés, en collaboration avec les institutions internationales, pour déterminer où ils se trouvent et obtenir leur libération.

Dans une interview, Hani al-Madhoun, un parent de l’un des détenus, a fourni un récit poignant des forces israéliennes appelant tous les hommes de leur refuge, une maison, et les soumettant à une épreuve humiliante.

Le parent a identifié son cousin Aboud sur l’une des photographies et a vu son frère Mahmood dans une vidéo.

Soulignant leurs origines civiles, il a souligné que Mahmood est commerçant et qu’Aboud n’est impliqué dans aucune activité, se contentant d’aider son père dans la construction.

Le bulletin d’information quotidien de Sabah

Tenez-vous au courant de ce qui se passe en Turquie, dans sa région et dans le monde.


Vous pouvez vous désabonner à tout moment. En vous inscrivant, vous acceptez nos conditions d’utilisation et notre politique de confidentialité. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d’utilisation de Google s’appliquent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

et le jeu vidéo de l’année est…

Comment améliorer facilement votre expresso avec un peu d’eau et de physique volcanique