in ,

Isère : un homme maquille le meurtre de sa femme en cambriolage puis part au travail

Le corps sans vie de Danielle Solano-Farfan avait été retrouvé le 30 août dans sa maison de Velanne, en Isère.

C’est le boulanger qui, en effectuant sa tournée dans le village, avait constaté qu’une porte à l’arrière de la propriété était ouverte.

A l’intérieur, il avait découvert un logement en grand désordre puis le corps de Danielle, dissimulé sous le lit retourné.

La victime, âgée de 74 ans, avait été battue et étranglée avec un foulard ou un câble.

Son mari Dominique Cavagna, chauffeur-routier de 65 ans, était au travail au moment de la macabre découverte. Dans la matinée, il avait tenté de joindre à plusieurs reprises sa femme au téléphone. Sans succès.

Inquiet, il avait donné l’alerte vers midi et avait alors appris la mort de sa femme. Au départ, les enquêteurs pensaient qu’il s’agissait d’un cambriolage qui avait mal tourné.

Mais, très rapidement, ils ont fermé cette piste et ont acquis la conviction qu’il s’agissait d’une mise en scène.

Trois mois après le meurtre, le mari de Danièle a été placé en garde à vue jeudi. Il est soupçonné d’avoir tué sa femme puis d’avoir maquillé son crime en cambriolage avant de partir travailler.

A l’issue de sa garde à vue, Dominique Cavagna a été mis en examen puis placé en détention provisoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Protège-cou pour les équipes nationales

Vers un retour de Carlos Soler à l’Atlético de Madrid?