in

Le Qatar « poursuit » ses efforts de médiation pour renouveler la trêve entre Israël et le Hamas

Le Qatar poursuit ses efforts de médiation pour renouveler une trêve entre Israël et le groupe de résistance palestinien Hamas, a déclaré dimanche le Premier ministre qatari.

Il a toutefois ajouté que les bombardements israéliens en cours « réduisaient la fenêtre » d’un résultat positif.

« Nos efforts en tant qu’État du Qatar et avec nos partenaires se poursuivent. Nous n’allons pas abandonner », a déclaré Cheikh Mohammed bin Abdulrahman Al Thani au Forum de Doha, plus de deux mois après le début du conflit Israël-Hamas.

Le Qatar a été un médiateur clé dans les négociations qui ont abouti à une trêve de sept jours, au cours de laquelle de nombreux otages israéliens ont été échangés contre des prisonniers palestiniens et de l’aide humanitaire, jusqu’à ce qu’elle prenne fin au début du mois.

Israël a lancé une attaque aveugle sur Gaza en représailles à l’incursion du Hamas le 7 octobre. L’offensive israélienne a tué plus de 17 700 personnes à Gaza, dont beaucoup de femmes et d’enfants.

En comparaison, les victimes israéliennes s’élèvent à environ 1 200 personnes, selon les chiffres israéliens.

« Nous allons continuer, nous sommes déterminés à faire libérer les otages, mais nous sommes également déterminés à arrêter la guerre », a déclaré le Premier ministre qatari.

Mais, a-t-il ajouté, « nous ne constatons pas la même volonté des deux parties » et « la poursuite des bombardements ne fait que réduire cette fenêtre pour nous ».

S’adressant au Forum de Doha plus tôt, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a déclaré que le Conseil de sécurité était « paralysé par les divisions géostratégiques » qui sapaient les solutions au conflit.

S’exprimant également au Forum de Doha, le Premier ministre palestinien Mohammad Shtayyeh a déclaré que les États-Unis étaient aussi responsables qu’Israël des morts civiles à Gaza.

« Pour que les Etats-Unis bloquent une résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies, ils devraient être tenus pour responsables » de ces violences meurtrières, a-t-il déclaré.

Le ministre jordanien des Affaires étrangères, Ayman Safadi, a quant à lui accusé Israël d’entraîner la région « plus profondément dans l’océan de la mort ».

S’adressant au forum, Safadi a déclaré : « Nous sommes confrontés à un moment difficile, un moment qui nous entraînera plus profondément dans la mer de la mort et de la destruction, et Israël sent simplement qu’il peut le faire – il se sent irresponsable. »

Le bulletin d’information quotidien de Sabah

Tenez-vous au courant de ce qui se passe en Turquie, dans sa région et dans le monde.


Vous pouvez vous désabonner à tout moment. En vous inscrivant, vous acceptez nos conditions d’utilisation et notre politique de confidentialité. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d’utilisation de Google s’appliquent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Margot avait anticipé son élimination avec cette lettre émouvante, lue par Axel

Côte d’Ivoire-AIP/ Ahoua N’Doli apporte un soutien matériel aux forces de défense et de sécurité du Moronou – AIP