in

AIP/ De « bons » indicateurs en 2022 pour Lafarge Holcim Côte d’Ivoire (Publi-reportage) – AIP

Abidjan, 11 déc 2023 (AIP)- Lafarge Holcim Côte d’Ivoire a initié en 2022 des actions dans les domaines de la santé, de la sécurité au travail, de l’environnement et dans le secteur social, qui, au terme de l’année, ont permis d’enregistrer de « bons » indicateurs  matérialisant ainsi son ambition d’« être une entreprise citoyenne de confiance qui œuvre à construire le progrès pour les hommes et  de la planète » , selon le directeur général, Rachid Yousry dans « le rapport  annuel développement durable de l’entreprise » .

Un travailleur de LafargeHolcim (vu de dos)

Deux années consécutives sans accidents avec arrêt de travail

L’engagement de la direction générale en matière de santé et de sécurité au travail vise à prévenir les dommages corporels et à améliorer les performances. La santé et la sécurité au travail sont une valeur fondamentale de LafargeHolcim Côte d’Ivoire.

Ainsi, des actions de prévention de la santé et la sécurité au travail reposent sur trois piliers fondamentaux Il s’agit de la réalisation des visites médicales réglementaires visant, à développer l’aptitude des travailleurs à leurs postes, la surveillance du milieu de travail permettant d’éviter que les conditions de travail impactent négativement la santé des employés et la réalisation de formations en santé et sécurité à l’endroit du personnel.

A fin décembre 2022, Lafarge Holcim Côte d’Ivoire a passé deux années consécutives sans accidents avec arrêt de travail. Cette performance s’explique par l’augmentation du nombre de présence terrain traduite par la hausse des « visibles personnel commitment (VPC). La réalisation des audits sécurité connaît également une hausse de 81% en 2022.

Une « modeste » réduction d’émission de gaz à effet de serre, un recul de la consommation d’eau, et le recyclage de 1000 tonnes de ciment en 2022

Conformément à la stratégie de développement durable du groupe Holcim, LafrageHolcim Côte d’Ivoire est engagée à réduire les émissions de CO2.

En 2022, les émissions spécifiques de CO2 par tonne de ciment produite connaissent une baisse de 6% par rapport à 2021. Cette « modeste » réduction d’émission de gaz à effet de serre peut avoir un impact significatif. L’entreprise poursuit ses efforts de lutte contre les émissions de CO2 en agissant sur plusieurs leviers tels que la modernisation des outils industriels, le développement de nouveaux ciments moins carbonés (CEM III 42,5) et l’utilisation de la pouzzolane, avec la baisse du facteur clinker utilisé.

En outre, la consommation d’eau par tonne de ciment produite est de 9,4 litres/tonnes de ciment en 2022, soit un recul de 25% comparé à 2021. Cette baisse résulte des actions de réduction de consommation déployées en 2022.

Le recyclage des déchets de production dans le processus de fabrications du ciment a permis de recycler 1000 tonnes de ciment en 2022.

 Un recrutement plus actif pour acquérir de nouvelles compétences au service de sa stratégie de développement

 En 2022, la moyenne d’âge des collaborateurs de LafargeHolcim Côte d’Ivoire est de 40 ans, stable par rapport à l’année précédente. L’ancienneté moyenne de l’effectif est de neuf ans, également stable en comparaison aux données de 2021.

Plus de la moitié de l’effectif a une ancienneté inférieure à six années. L’entreprise a ainsi activement recruté ces cinq dernières années afin d’acquérir de nouvelles compétences au service de sa stratégie de développement. L’effectif global reste relativement stable avec une hausse de 3% du nombre d’employés propres.

Depuis 2019, l’entreprise suit avec attention la diversité des genres en son sein. En 2022, les femmes représentent 23,6% des effectifs  propre. L’objectif est d’atteindre 28% des effectifs à fin 2025. A la fin de l’année 2022, 50% du comité de direction est de sexe féminin.

des initiatives sociales

Des initiatives sociales en faveur des populations

LafargeHolcim Côte d’Ivoire a offert huit tonnes de ciment à l’école primaires publique de Pindikro, dans la commune de Brobo pour la construction de la cantine scolaire de l’école du village.

Le village de Sokouamekro, dans la sous-préfecture de Brobo  qui abrite le site d’exploitation de pouzzolane, a vu la construction par l’entreprise d’une école primaire publique, soutenue par le cabinet d’architecture « Sky Architectes ».

Sur le plan de la formation, de l’employabilité des jeunes, Lafarge Holcim a décidé de former des jeunes du village de Sokouamékro aux métiers de la construction. Ainsi, 20 jeunes dont 17 hommes et trois femmes du village ont été formés pour produire les briques en terre-ciment (géo béton).

LafargeHolcim Côte d’Ivoire a récompensé les lauréats de son concours de la bourse de stage pour la construction durable. Les lauréats ont reçu respectivement un chèque de 1,8 million  de francs CFA  pour le 1er prix et 1,2 million pour le classé 2ème, au siège de l’entreprise.

En somme, LafargeHolcim Côte d’Ivoire a investi 111.430.670 FCFA dans les initiatives sociales, avec un nombres de bénéficiaires en hausse de 34% comparativement à l’année précédente.

(AIP)

tad/fmo

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE SUR www.aip.ci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

C’est le meilleur joueur que j’ai affronté

L'Orbe est en crue, appel à la prudence