in

C’est mon pire souvenir en Equipe de France

Le sélectionneur de l’équipe de France Didier Deschamps raconte son pire moment en équipe de France.

Lors d’un entretien au Parisien, le sélectionneur de l’équipe de France Didier Deschamps a fait une longue rétrospective de son année civile 2023, sa douzième à la tête des Bleus. S’l venait de connaître la défaite aux tirs au but de la finale de la Coupe du Monde 2022 face à l’Argentin, le coach de 55 ans ne voit pas cette déception comme son pire souvenir avec la sélection double championne du monde.

«Le degré de douleur est identique mais elle a été plus longue à digérer. Un titre de champion du monde vaut plus qu’un titre de champion d’Europe. Mais en 2016, c’était en France… J’ai basculé beaucoup plus vite après la défaite face à l’Argentine. Ça doit être le vécu, l’expérience. On relativise.» A noter que, l’Euro est le seul trophée qui manque au palmarès du technicien tricolore. A lui d’aller rafler la coupe en Allemagne.

Le bilan de Deschamps à la tête de l’équipe de France

Il y a quelques jours, la Fédération Française de Football et Noël Le Graët, son président, annonçait la prolongation de Didier Deschamps à la tête de l’Équipe de France jusqu’au mois de juillet 2026. Nommé le 9 juillet 2012 par Noël Le Graët, Didier Deschamps présente un bilan exceptionnel à la tête de la sélection nationale avec 89 victoires, 28 nuls et 22 défaites en 139 matches, 279 buts marqués pour 119 encaissés.

Sous sa direction, l’Équipe de France a notamment remporté la Coupe du monde 2018, la Ligue des Nations 2021, atteint la finale de l’Euro 2016 et celle de la Coupe du monde 2022. Elle pointe actuellement à la 3e place du classement FIFA au sein duquel elle a toujours figuré parmi les quatre premiers, ces cinq dernières années. Guy Stéphan, l’adjoint de Didier Deschamps, Franck Raviot, l’entraîneur des gardiens, et Cyril Moine, le préparateur physique, vont également poursuivre leur mission en Équipe de France.

Euro 2024, Deschamps connait son objectif

Présent à Hambourg pour le tirage au sort de l’Euro 2024, Philippe Diallo, président de la Fédération française de football, a livré l’objectif des Bleus pour la phase de groupes: le dernier carré. « Un groupe difficile ». Philippe Diallo ne cache pas le travail qui attend l’équipe de France à partir du 17 juin, date de l’entrée en lice des Bleus face à l’Autriche lors de la phase de groupes de l’Euro en Allemagne. Convaincu que les premiers tours de l’Euro sont « plus relevés qu’une Coupe du monde », le président de la FFF se veut confiant pour les hommes de Didier Deschamps.

« Le tirage ne fait pas défaut à cette habitude. C’est un groupe difficile, avec des Pays-Bas qu’on connaît mais qui restent la sixième nation du monde, avec l’Autriche qui est très solide. Et une inconnue puisqu’on ne connait pas la dernière équipe. Mais c’est un groupe difficile. On a les armes pour faire face, on sait que notre ambition est d’aller plus loin. Mais on va aborder cette qualification avec l’humilité qui sied à une équipe de sport. Mais en même temps avec une ambition naturelle parce qu’on sait qu’on a beaucoup de qualité. »

Deschamps

Vainqueur à deux reprises de l’Euro (1984, 2000) et finaliste en 2016, les Bleus restent sur une désillusion lors de la dernière édition en 2021, avec une défaite face à la Suisse en huitième de finale. Que faut-il espérer pour l’été prochain? Philippe Diallo fixe le cap. « On reste sur sept victoires, un match nul, des éliminatoires historiques pour l’équipe de France. Pour toutes les sélections, je fixe l’objectif d’atteindre le dernier carré. Et quand vous êtes dans le dernier carré, il peut y avoir une ambition supplémentaire. » Comme celle d’aller décrocher les étoiles.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR www.afriquesports.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Météo France déclenche une vigilance orange pour sept départements pour un risque de pluie et de crues

Côte d’Ivoire-AIP/ Le budget du ministère de la Communication approuvé par le Sénat – AIP