in

des centaines de militants du Mrc sont illégalement embastillés

Le président du Front pour le changement du Cameroun (FCC), Jean-Michel Nintcheu a eu des mots à l’endroit des militants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), aujourd’hui en prison.

En prenant la parole, ce dimanche, à la 3e Convention du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), Jean Michel Nintcheu a indiqué que les militants du Mrc en prison sont des otages du régime de Paul Biya.

« Permettez d’abord d’avoir une pensée pour les militants du Mrc, prisonniers politiques, otages de Monsieur Biya », a d’emblée déclaré Jean Michel Nintcheu.

Pour le président du Front pour le changement du Cameroun (FCC), il n’est pas possible au Cameroun d’arrêter des acteurs politiques pour s’être exprimés ou pour avoir participé à des manifestations.

S’adressant à Maurice Kamto, Jean-Michel Nintcheu d’ajouter: « Vous même, Monsieur le Président, avez été arrêté puis détenu avec des dizaines de vos collaborateurs durant de longs mois pour les mêmes raisons ».

« À ce jour, des centaines de militants du Mrc sont illégalement embastillés dans les multiples geôles du pays. Je pense au professeur Fogue, à Bibou Nissak. Je voudrais exprimer ma profonde compassion pour ceux de vos camarades détenus dans des conditions inhumaines et qui sont morts en prison. Nous devons faire en sorte que leur sacrifice n’ait pas été vain », a notamment cité Jean- Michel Nintcheu.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR actucameroun.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Septième siège du Conseil fédéral: beaucoup de bruit… pour quoi exactement?

OpenAI reconnaît que son célèbre chatbot a baissé en qualité