in

Eric Bailly, Vincent Aboubakar, Onana, Ghezzal exclus de l’équipe pour une étonnante raison

La formation turque du Besiktas vient d’écarter cinq joueurs de son effectif en pleine saison. De l’attaquant camerounais Vincent Aboubakar, Eric Bailly, l’Ivoirien, et Rachid Ghezzal de l’Algérie, ces joueurs sont mis à l’écart pour mauvaises performances et incompatibilité.

C’est une information assez surprenante qui vient de tomber en pleine saison. Alors que la saison sportive 2023-2024 n’en est qu’à sa 15e journée dans la Süper Lig turque, tout comme dans la plupart des championnats européens, Besiktas en a déjà marre de certains de ces joueurs recrutés il y a quelques mois. Parmi ses 34 joueurs, cinq viennent d’être exclus pour mauvaise performance et incompatibilités au sein de l’équipe. On cite notamment l’attaquant camerounais Vincent Aboubakar, le milieu camerounais Jean Onana, le défenseur ivoirien Eric Bailly, le défenseur français Valentin Rosier, et le milieu algérien Rachid Ghezzal.

Le communiqué cinglant de Besiktas

Besiktas : Eric Bailly, Vincent Aboubakar, Onana, Ghezzal exclus de l'équipe pour une étonnante raison

« Notre équipe de football a exclu 5 de nos joueurs. Samet Aybaba, le Coordinateur Général des Équipes de Football, a annoncé que Vincent Aboubakar, Valentin Rosier, Eric Bailly, Rachid Ghezzal et Jean Onana ont été exclus de l’équipe en raison de leurs performances médiocres et de leurs incompatibilités au sein de l’équipe. Les travaux concernant la nouvelle structure de l’équipe sont en cours. Nous présentons ces informations au public avec nos salutations respectueuses« , a publié le club Kara Kartal (Aigle Noir) sur son site officiel et ses médias sociaux.

À l’heure actuelle, on ne sait pas si cette exclusion est temporaire ou définitive. Cependant, pour des joueurs comme Eric Bailly recruté seulement cet été et qui ne compte que 2 matchs sous ses nouvelles couleurs, il s’agit d’un fiasco monumental. Pareil pour Jean Onana (9 matchs), l’international camerounais qui a rejoint la formation de Besiktas cet été. Pour l’international algérien Rachid Ghezzal, il s’agit d’une nouvelle surprenante dans la mesure où l’ancien joueur de Monaco et de Leicester est dans le club turc depuis 2020 et en est un taulier avec 101 matchs et 16 buts.

Vincent Aboubakar, la surprise du chef

La grosse surprise concerne Vincent Aboubakar, qui est revenu dans le club turc en début d’année après son départ d’Al Nassr, pendant que Cristiano Ronaldo débarquait. Arrivé à Besiktas depuis 2016, l’attaquant camerounais était pourtant l’un des joueurs qui faisait parler de lui avec ses buts monstrueux. Depuis son retour dans le club basé à Istanbul, l’international camerounais, avec 99 sélections (41 buts), compte 39 matchs pour 25 buts, un bilan pourtant parfait. Depuis le début de la saison, l’auteur d’un fabuleux but contre la Serbie à la dernière Coupe du Monde a disputé 12 rencontres, dont 9 en tant que titulaire.

Aujourd’hui, un grand flou persiste autour de la situation des joueurs. En tout cas, Beşiktaş est pour le moment 5e du championnat derrière des équipes comme Fenerbahçe, Galatasaray, Kayserispor et Trabzonspor avec 26 points. Reste à savoir si le renvoi des cinq joueurs cités apportera un changement radical pour l’équipe dirigée par Rıza Çalımbay.

Quel sera le sort des joueurs africains lors de la CAN 2023 ?

À l’approche de la Coupe d’Afrique des Nations, CAN 2023, prévue en Côte d’Ivoire en janvier prochain, quel sera le sort réservé aux joueurs camerounais et ivoiriens qui sont des cadres des sélections ? Quoi qu’on dise, il serait peu probable de ne pas voir Vincent Aboubakar avec les Lions Indomptables. À un mois du début de la compétition reine sur le continent africain, l’attaquant reste l’une des valeurs sûres pour Rigobert Song. Là où la situation reste critique est le cas de Jean Onana, qui risque de ne pas vivre la fièvre de la compétition africaine avec la concurrence rude à son poste.

Pour Eric Bailly, c’est également une situation contraignante, vu son statut en équipe nationale. En difficulté en club depuis la saison dernière, le cas du défenseur ivoirien risque de poser un sérieux dilemme pour Jean-Louis Gasset, le sélectionneur des Éléphants de la Côte d’Ivoire. Rachid Ghezzal, quant à lui, ne ferait sans doute pas son retour en sélection sous Djamel Belmadi. Il n’en faisait plus partie d’ailleurs depuis quelque temps.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR www.afriquesports.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Vos collègues gagnent-ils plus d’argent que vous ?

Côte d’Ivoire -AIP/ JIPH 2023 : Des vivres et non vivres aux personnes en situation de handicap à Tanda – AIP