in

Saison 49, épisode 8, Kate McKinnon

Saturday Night LiveLes épisodes de Noël de ne recherchent pas une comédie avant-gardiste ou avant-gardiste. Ce sont des sketches comiques dans leur forme la plus réconfortante, plus nostalgique qu’étrange, il n’est donc pas surprenant que la série ramène l’une de ses figures les plus appréciées et les plus drôles, Kate McKinnon, pour l’édition des fêtes de cette année.

Le SNL l’ancien n’a quitté la série que l’année dernière après saison 47même si dans la période post-COVID, cela fait environ une décennie, il semble donc déjà qu’il est grand temps qu’elle fasse son grand retour dans la série.

Ce faisant, McKinnon rejoint un groupe illustre : elle devient la huitième ancienne femme SNL l’acteur reviendra en tant qu’hôte, après Julia Louis-Dreyfus, Molly Shannon, Tina Fey, Amy Poehler, Maya Rudolph, Kristen Wiig et Sarah Silverman. Et plus d’une de ces dames célèbres et drôles se rend également au Studio 8H pour aider McKinnon & Co. à célébrer le dernier épisode de 2023.

Ouverture à froid : ne parlez pas de politique à Noël

Ouverture à froid des récompenses de Noël – SNL

Oui, il semble que les scénaristes aient appris après cette ouverture controversée à froid la semaine dernière, donc dans cet épisode, nous renonçons complètement aux commentaires politiques.

Au lieu de cela, nous sommes à la 95e édition des Christmas Awards, organisée par « deux personnes de la chaîne E! Un réseau dont vous n’avez jamais entendu parler » (joué par Heidi Gardner et Bowen Yang). Parmi les catégories figurent « Cadeau le plus décevant offert à un garçon de 10 ans » (Gam-Gam de Chloe Fineman gagne pour avoir acheté des kakis plissés à son petit-fils au lieu d’une Nintendo Switch) et « Invité non invité le plus indésirable » (les nominés incluent le nouveau petite amie blanche et un énorme bullmastiff non dressé.)

Ce n’est pas particulièrement drôle mais c’est un truc inoffensif, ce qui est plus que ce qu’on peut dire de la semaine dernière.

Monologue d’ouverture : La maison pour les vacances

Kate McKinnon Monologue – SNL

Kate McKinnon lance son monologue en reconnaissant à quel point il est étrange pour elle d’héberger tout le shebang au lieu de servir de support amusant dans les sketchs et les extraits de la série. (« Je joue habituellement le rôle de ‘Freak Next to Hot Person.' ») L’actrice-comédienne fait le point sur ce qu’elle a fait depuis son départ. SNL, y compris en jouant le rôle de Barbie bizarre dans le blockbuster de Greta Gerwig Barbie et également en injectant à son chat des « liquides de soutien rénal sous-cutanés ».

C’est une joie de revoir Kate sur cette scène légendaire, mais les choses s’améliorent lorsqu’un petit piano est glissé dans le cadre et encore mieux lorsque Kristen Wiig et Maya Rudolph arrivent portant des paillettes de la tête aux pieds (« Nous marchions juste by ! »), prêt à s’harmoniser avec « I’ll Be Home for Christmas ». C’est simple, c’est doux, c’est les vacances, on le prend.

La meilleure tradition récurrente des fêtes :

Mise à jour du week-end : échange de blagues de Noël 2023 – SNL

La « mise à jour du week-end » de cette semaine voit le retour de l’échange de blagues annuel de Colin Jost et Michael Che, une tradition sauvage dans laquelle ils « lisent en direct des blagues que l’autre personne n’a jamais vues auparavant ». Et, comme c’est devenu une coutume hilarante, la plupart des morceaux impliquent que le Che incite le Very Caucasian Colin™ à prononcer des punchlines insensibles au racisme contre sa volonté. Cette année, cependant, Mike fait monter la barre en demandant au poète-auteur-activiste Dr. Hattie Davis de regarder Jost transpirer à travers des zingers comme appeler sa célèbre épouse, l’actrice Scarlett Johansson, « une veuve noire encore meilleure que Coretta Scott King ».

Colin donne tout ce qu’il peut, forçant le Che à lire : « Le mois dernier, Beyoncé a posté une photo sur Instagram d’elle dans une robe Versace chromée et des cheveux blond platine que de nombreuses personnes en ligne ont décrits comme « trop blancs… en fait, Beyoncé avait l’air si blanche que j’ai finalement été attiré par elle. Bon produit.

Le meilleur sketch de la soirée :

Chanson de la ferme – SNL

Ceignez vos reins : nous avons McKinnon faisant son meilleur cosplay de Brandi Carlile, chantant terrestrement derrière une guitare acoustique dans un champ. Ce qui ressemble au départ à une chanson country-folk idiote (« Elle porte un bandana, elle mange une banane / Ses vêtements sont en toile de jute, son cheval s’appelle Hannah ») se transforme vite en une ode au… tamponnage des « fermes » et les femmes qui les travaillent. « Ferme de tampons, femmes qui fabriquent du coton, coton pour les tampons, tampons pour le sang, ferme de tampons ! » chante McKinnon et un grand nombre d’invités spéciaux, dont Wiig, Rudolph, Eilish et l’ancien SNL l’écrivain Paula Pell. Et au cas où ce ne serait pas déjà évident, oui, nous le ferons certainement fredonner cette chanson la prochaine fois que nous serons dans l’allée des soins féminins de Duane Rade.

MVP(s) de la soirée : Maya Rudolph et Kristen Wiig

ABBA Noël – SNL

Rudolph et Wiig ont fait plusieurs apparitions tout au long de l’épisode, du monologue d’ouverture à ce hit « Tampon Farms », mais cet album en faux-mercial était le plus glorieusement vertigineux.

Ne pas être en reste avec Cher et son nouvel album de Noël (DJ joue un Noël tellement), le supergroupe pop suédois ABBA est de retour avec son propre album de vacances dans un faux-mercial, comprenant « 15 nouveaux classiques de Noël et 85 remakes de vacances de leurs chansons existantes » comme « Santa Queen » et l’inspiré de « Chiquitita » Frostitita. C’est « parfait pour tout le monde, des mères à leurs fils homosexuels ! »

Le problème, c’est que le « Fleetwood Mac du froid » est interprété par McKinnon, Wiig, Rudolph et Bowen Yang, chacun arborant des tenues de vacances horriblement brillantes et des perruques encore pires, ce qui signifie que le quatuor peut à peine s’en sortir sans se briser. Regarder Kristen et Maya se chanter dans la bouche avec de terribles accents suédois est le seul cadeau de vacances que nous puissions souhaiter.

Observations errantes

  • Pour ne pas être en reste par sa contemporaine pop Olivia Rodrigo de la semaine dernière, l’invitée musicale Billie Eilish a offert une superbe paire de performances dans cet épisode. Le premier, introduit par McKinnon et Gerwig, était une interprétation émouvante du Barbie ballade «Pourquoi étais-je fait?» sur fond de photos d’enfance des actrices de la série. Et au cas où cela ne vous ferait pas assez pleurer, Eilish et son frère producteur-pianiste Finneas étaient de retour pour une reprise de « Have Yourself a Merry Little Christmas », de fausses chutes de neige et tout.
  • Saturday Night Live reviendra le 20 janvier avec Brûlure de sel-sabrer-Priscille la star Jacob Elordi en tant qu’animateur et Reneé Rapp en tant qu’invité musical, au cas où vous vous demanderiez pourquoi le jeune de 12 ans le plus proche crie.
  • Maintenant que nous en sommes au dernier épisode de 2023, qui a été jusqu’à présent votre animateur préféré de la saison 49 ? Adam Pilote? Timothée Chalamet ? Emma Pierre? Sonnez dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Guerre Israël – Hamas : dans le plus grand hôpital de Gaza, cette équipe de l’OMS a découvert un « bain de sang »

    « Je suis déçu », Xavi abattu après le nul entre Valence et le Barça