in

« Si la Russie nous abandonne aujourd’hui, nous serons dévorés par les Etats occidentaux » (Centrafrique)

Alors que la Centrafrique entretient de très bonnes relations avec la Russie et surtout dans le domaine militaire, Fidel Ngouandika, conseiller du président Touadera, a indiqué que le pays aimerait accueillir une base militaire russe. 

Dans une déclaration à l’ agence de presse African Initiative, Fidel Ngouandika a indiqué que « nous aimerions que la Russie construise une base en RCA ». « Le gouvernement a déjà fourni un terrain à Berengo, une localité située à 80 kilomètres à l’ouest de la capitale Bangui », a-t-il indiqué.

Ngouandika a indiqué que les infrastructures existantes à Berengo permettent le déploiement de jusqu’à 10 000 militaires, rapporte l’agence TASS.

« Le but de la présence militaire russe en RCA est de former nos soldats », a-t-il déclaré. « Nous sommes engagés à 1 000% envers la Russie et nous pensons que la Russie doit rester avec nous. Si la Russie nous abandonne aujourd’hui, nous serons dévorés par les Etats occidentaux qui n’ont rien fait pour notre pays depuis notre indépendance ».

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR actucameroun.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Xavi Simons, une cible du Bayern

    Patrick Hernandez, l’interprète de Born to be alive, frôle la catastrophe