in

« C’est inadmissible ! » : Géraldine Maillet accusée d’islamophobie par Gilles Verdez, Cyril Hanouna condamne fermement son chroniqueur dans TPMP

L’ambiance était électrique dans TPMP le mercredi 17 janvier 2024 autour de la volonté d’Emmanuel Macron de faire chanter La Marseillaise aux enfants à l’école. Géraldine Maillet a été accusée d’islamophobie par Gilles Verdez. Cyril Hanouna a été obligé d’intervenir…

Cyril Hanouna a consacré une partie de sa quotidienne de TPMP du mercredi 17 janvier 2024 à la conférence de presse d’Emmanuel Macron. Il a tenu à demander l’avis de ses chroniqueurs sur la volonté du chef de l’Etat de faire chanter La Marseillaise aux enfants à l’école.

Gilles Verdez a eu un avis bien tranché sur la question. « Je ne veux pas que les enfants soient obligés de chanter La Marseillaise à l’école », a-t-il lâché, s’opposant ainsi à une grande partie de ses camarades. Cyril Hanouna s’en est offusqué. « On a le droit de les obliger à apprendre un poème ou une chanson enfantine, mais La Marseillaise, il ne veut pas qu’on les oblige… », s’est interloqué celui qui va basculer sept jours sur sept avec TPMP sur C8.

Cyril Hanouna s’emporte contre Gilles Verdez dans TPMP

Face à l’insistance de son chroniqueur, il a estimé que celui-ci avait un problème avec l’hymne national. Quelques secondes plus tard, il a laissé éclater sa colère. « Comme tu es dans l’impasse, tu dis n’importe quoi (…) Tu viens de montrer une fois de plus que tu avais un problème. Une fois de plus, tu nous la fais à l’envers, à la Gilles Verdez. Comme tous les jours à 19h55, je vois ta malhonnêteté… », s’est emporté l’animateur qui a fait face à un énorme dérapage sur Gabriel Attal.

Géraldine Maillet s’est également positionnée contre Gilles Verdez. « Je ne comprends pas ton point de vue. La Marseillaise, c’est la seule chose qui nous fédère tous ici. Le seul point commun des enfants, c’est d’être Français et de pouvoir chanter La Marseillaise. Pourquoi tu ne veux pas ?! », a-t-elle lancé à son collègue tout en lui reprochant des « sous-couches hypocrites ». « Je ne veux pas qu’ils soient obligés ! », lui a répliqué l’ancien journaliste du Parisien.

« Tu as mis une cible sur Géraldine, c’est inadmissible ! »

Alors que Cyril Hanouna martelait que son chroniqueur avait un problème avec la France, la compagne de Daniel Riolo a enfoncé le clou. Elle a argué que Gilles Verdez avait « peur que si des enfants ne veulent pas chanter La Marseillaise, il devra les condamner ». « Tu sais très bien qu’il va y avoir un séparatisme de certains qui ne vont pas se sentir appartenir à la France… », lui a-t-elle lancé avant d’asséner : « Par ta lâcheté idéologique… C’est comme exactement pour l’uniforme, tu ne le veux pas parce que tu es pour l’abaya ».

« Ah voilà, voilà de l’islamophobie ordinaire à la table », a dénoncé Gilles Verdez.

Une remarque que l’animateur de TPMP n’a pas supportée. « Ce que tu viens de faire là, c’est inadmissible ! Quand Gilles Verdez est pris dans les phares, il sort à Géraldine qu’elle est islamophobe… Tu t’es pris dans les filets et tu sors l’argument. Tu as mis une cible sur Géraldine, ce qui est inadmissible ! », a-t-il fermement condamné l’ancien journaliste du Parisien tout en martelant que sa chroniqueuse n’était pas du tout islamophobe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    dates, heures, diffusion TV… Le programme complet des 16es de finale

    Les députés britanniques adoptent un projet de loi controversé visant à envoyer les demandeurs d'asile au Rwanda