in

L’Algérie confrontée à un sérieux problème contre le Burkina Faso

Le 20 janvier 2024, l’équipe nationale d’Algérie se mesurera au Burkina Faso dans le cadre de leur deuxième rencontre de la Coupe d’Afrique des Nations.

Cette confrontation est attendue comme un duel intense entre deux formations ayant déjà démontré leur potentiel. Toutefois, l’équipe algérienne se trouve confrontée à un défi supplémentaire : des conditions climatiques extrêmes.

L'Algérie confrontée à un sérieux problème contre le Burkina Faso

Sous la conduite de leur capitaine Riyad Mahrez, les joueurs algériens entreront sur le terrain de Bouaké à 14 heures, heure locale, dans des conditions de chaleur écrasante. Le match, qui se déroulera à Bouaké, en Côte d’Ivoire, se tiendra vers 15 heures, moment où les températures sont prévues pour atteindre les 37 degrés Celsius, accompagnées d’une forte humidité. Ces conditions climatiques difficiles pourraient affecter négativement les performances des joueurs, notamment en termes d’endurance et de rapidité d’exécution.

L’espoir pour l’équipe d’Algérie réside dans leur capacité d’adaptation, étant donné que leur préparation avant la Coupe d’Afrique des Nations a eu lieu dans des conditions climatiques similaires au Togo. Le sélectionneur national algérien, Djamel Belmadi, est pleinement conscient de cet enjeu. Ainsi, il a mis en place des stratégies spécifiques pour habituer son équipe à ces défis climatiques. Les joueurs se sont soumis à des entraînements intensifs sous forte chaleur, pour s’acclimater progressivement à ces conditions exigeantes.

Algérie : Belmadi mobilise son équipe

Cette tactique de préparation pourrait s’avérer efficace. Les joueurs algériens ont déjà prouvé leur capacité à s’adapter à des températures élevées lors de leurs matches précédents, ayant joué dans des conditions similaires durant les entraînements. Ils semblent donc bien armés pour relever le défi face au Burkina Faso malgré les conditions météorologiques ardues. Pour les Fennecs, ces conditions ne devraient pas constituer un obstacle majeur, nourrissant l’ambition de remporter ce match et de se rapprocher de la qualification.

image 87 62image 87 62

Après un match nul décevant contre l’Angola lors de leur première rencontre de poule, les Fennecs n’ont d’autre option que de viser la victoire. De leur côté, le Burkina Faso a décroché un succès crucial dans les derniers instants de son match contre la Mauritanie, grâce à un penalty converti par Bertrand Traoré.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR www.afriquesports.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Refaites ce film de science-fiction avec Peter Capaldi !

    L’arrêt des admissions de résidents temporaires entraînerait le Canada dans une récession