in

Installée au Maroc, elle détourne la pension de sa mère décédée en 1998

Poursuivie pour escroquerie, une septuagénaire a été condamnée à quinze mois de prison avec sursis probatoire pendant trois ans. La prévenue n’avait pas déclaré le décès de sa mère, en 1998, et avait ainsi perçu sa pension pendant plus de vingt ans.

Une escroquerie d’ampleur. Pendant plus de 20 ans ans, une septuagénaire, originaire de l’Eure et installée au Maroc, a reçu une pension destinée à sa mère, alors que celle-ci est morte depuis 1998.

Cette escroquerie a été découverte lors d’un contrôle et s’élève à près de 200.000 euros.

Ce lundi, le…

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE SUR www.cnews.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    deux adolescents placés en garde à vue

    Le Brat Pack reçoit un documentaire