in

CAN 2023 – Côte d’Ivoire : Le message rassurant de Gradel aux ivoiriens

Max-Alain Gradel, le vétéran de l’équipe des Éléphants, était présent aux côtés d’Emerse Faé lors de la conférence de presse précédant le match, ce mardi 6 février. L’ailier de Gaziantep a tenu à rassurer quant à la cohésion et l’état d’esprit de l’équipe, déterminée à affronter la RD Congo dans des conditions optimales ce mercredi.

« Le moral de l’équipe est excellent. Nous avons pris un moment pour célébrer notre qualification, puis le lendemain, nous nous sommes immédiatement reconcentrés. L’ambiance au sein de l’équipe est exceptionnelle. Nous sommes calmes et confiants, prêts pour le match, » a-t-il déclaré d’emblée.

max gradel gasset

Au cours de la phase de groupes, les Ivoiriens ont dû mobiliser toutes leurs ressources pour se frayer un chemin vers les demi-finales. Il a souligné qu’une nouvelle dynamique s’est développée à l’issue des deux dernières rencontres.

« Nous avons vécu des moments extraordinaires, et avec le changement d’encadrement technique, il a été crucial de rapidement se reconcentrer. Il est important de noter que nous avons consolidé une force à travers la confiance acquise lors des deux derniers matchs. Pour remporter un match de la CAN, il est essentiel d’être préparé tant physiquement que mentalement, » a ajouté le vice-capitaine des Éléphants, avant de mettre en lumière le rôle essentiel des supporters dans la conquête de la troisième étoile continentale.

« Durant les dernières rencontres, nous avons ressenti l’enthousiasme, la présence indéfectible du peuple et des fans à nos côtés. Cela nous motive à donner le meilleur de nous-mêmes, peu importe la fatigue. Contre le Mali, même réduits à dix, le soutien populaire était palpable. Voir nos compatriotes chanter l’hymne national, alors que nous étions menés et qu’il ne restait que quelques minutes, a été une expérience inoubliable. Grâce à l’appui des supporters, nous ne nous sommes jamais sentis en infériorité numérique. Nous avions l’impression d’être 15 contre 11. »

Max-Alain Gradel a mis l’accent sur l’unicité de cette édition de la Coupe d’Afrique des Nations, affirmant que lui et ses coéquipiers sont déterminés à conclure le tournoi en beauté.

« Il est souvent dit que l’appétit vient en mangeant. Plus nous progressons dans le tournoi, plus nous nous sentons forts et capables de conquérir le titre. Toutefois, il est crucial de ne pas précipiter les choses et de garder du respect pour nos adversaires. Nous sommes profondément motivés à bien faire. Cette CAN est exceptionnellement spéciale pour nous. Il est primordial de mettre tout en œuvre pour que les choses se déroulent sans accroc et se terminent sur une note positive, » a souligné l’ailier de la Côte d’Ivoire.

Dans moins de 24 heures, les Éléphants se mesureront aux Léopards de la RD Congo. L’équipe semble sereine et prête à surmonter cet obstacle avec assurance.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR www.afriquesports.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Un groupe d’épaulards désespérément piégés dans la glace s’est apparemment échappé

    Lausanne: les infractions toujours en hausse dans les entreprises